Inforpress Les enseignants se réunissent dans de différentes parties du pays pour renforcer leurs compétences dans l’enseignement des mathématiques Inforpress Le Conseil de coordination sociale approuve la feuille de route pour la construction de la vision de Cabo Verde pour 2030 Inforpress Brava/Carnaval: L’association “Finabrava” présente les premières professions traditionnelles capverdiennes au Portugal AGP Gabon : Un fugitif arrêté à Makokou pour trafic d’ivoire ABP 106 enfants repêchés dans la lutte contre le poliovirus sauvage dans l’Atacora-Donga ABP Soixante-dix-neuf artisans auteurs de grossesses en trois mois dans les collèges du Borgou ABP Bientôt une boucherie moderne à Savalou ABP Deux commissariats de Police républicaine du Couffo dotés de moyens roulants ABP « L’entrée de toute personne ayant passé plus de quinze jours en Chine est systématiquement interdite aux portes d’entrée du Bénin » Dr Tokplonou MAP « Afrique du Rire », 3è édition : les humoristes africains à la rencontre du public dakarois

CAF Awards 2018 à Dakar: 2è Ballon d’Or pour Mohamed Salah, le Maroc en vedette


  9 Janvier      0        Photos (3246), Sport (2928),

   

Diamniadio (Sénégal), 09/01/2019 (MAP) – Comme prévu, l’international égyptien Mohamed Salah, sociétaire du club anglais de Liverpool (Premier League), a conservé son titre de Ballon d’Or africain, à l’occasion des CAF Awards 2018, organisés mardi soir à Diamniadio (environ 33 km de Dakar), tandis que le Maroc a volé la vedette lors de cette soirée gala.

« Mo Salah » a devancé son coéquipier sénégalais Sadio Mané et l’international gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal/Angleterre). Il a réussi ainsi à rejoindre le club restreint des joueurs ayant décroché ce trophée deux fois d’affilée, à savoir le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004).

Dans les autres catégories des CAF Awards, le Maroc a raflé une belle moisson avec, à la clé, trois prestigieux trophées. Ainsi, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a été plébiscité meilleur entraineur africain de l’année 2018.

« Je dédie ce trophée à l’ancien entraineur de l’équipe du Sénégal de football, feu Bruno Metsu », a déclaré à cette occasion, Hervé Renard, qui avait déjà décroché ce titre en 2012 et 2015.

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas était en course pour ce titre avec l’entraîneur du Sénégal, Aliou Cissé et le coach de l’Espérance de Tunis, Moine Chaabani.

De son côté, le latéral international marocain Achraf Hakimi a été nommé meilleur jeune footballeur africain de l’année 2018.

Hakimi, qui évolue au club allemand de Borussia Dortmund, a devancé l’Ivoirien Franck Kessié (Milan AC, Italie) et le Nigerian Wilfred Ndidi (Leicester City, Angleterre).

Et pour conclure en apothéose cette soirée gala, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), M. Fouzi Lekjaa, s’est vu décerner le trophée « Ydnekatchew Tessema » du Président de la fédération de l’année.

Le capitaine des Lions de l’Atlas Mehdi Benatia (Juventus de Turin/Italie) a été choisi, quant à lui, dans le meilleur onze africain de l’année.

Les CAF Awards 2018, organisés par la Confédération africaine de football (CAF) à Dakar, où s’est tenue la réunion de son Comité exécutif, qui a attribué à l’Egypte l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football en 2019, se sont tenus en présence du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, de son homologue du Liberia George Weah et du président de la Fédération internationale de football, Gianni Infantino.

Plusieurs invités de marque et d’anciennes gloires et légendes du football africain, à l’instar de l’Ivoirien Didier Drogba, du Camerounais Samuel Eto’o, de l’Egyptien Mohamed Aboutrika, du Sénégalais El Hadji Diouf ou encore du Malien Frédéric Kanouté, ont assisté à cette cérémonie.

Dans le reste des catégories des CAF Awards, la Sud-africaine Chrestinah Thembi Kgatlana a été nommée meilleure joueuse de l’année. Elle a également été distinguée pour le plus beau but marqué cette année sur le continent, alors que Desiree Ellis, sélectionneur de l’Afrique du Sud, a été désigné meilleur entraineur d’une équipe féminine de l’année.

La sélection de la Mauritanie a été, de son côté, élue meilleure équipe nationale masculine de l’année, alors que le Nigeria a remporté le titre de meilleure équipe nationale féminine.

Dans la même catégorie