LINA Liberia: Gov’t, Firestone In Talks Over Company’s Plan To Drop 13% of Workforce GNA CJ urges AU/ECOWAS to establish early warning systems LINA ECOWAS Gender Ministers Front For Protection To End Child Marriage AIP Côte d’Ivoire: Au total 725 centres identifiés pour le démarrage de la CMU LINA New Research Shows Health Of Ebola Survivors Improved In First Year Of Monitoring LINA Pres. Weah Hails ‘Resilience, Strength Of Will’ Of Special Olympic Athletes LINA Pres. Weah Markets Liberia’s Agriculture, Transport Potentials To UAE Investors AIP Côte d’Ivoire: Lancement d’un programme de SciencesPo Paris à destination des hauts cadres de l’administration AIP Côte d’Ivoire: Environ 3000 écoliers des IEP de Niakara et Tafiré en examen blanc APS KAOLACK : LE PADESS VA INJECTER PLUS DE 998 MILLIONS POUR LA CONSTRUCTION DE 18 INFRASTRUCTURES

Environ 540 candidats à l’évaluation nationale intellectuelle planchent au centre CEG1 d’Allada


  12 Janvier      0        Society (32977),

   

Porto-Novo, 12 Jan. 2019 (ABP)- Les candidats inscrits au centre de composition CEG 1 d’Allada, dans le cadre de l’évaluation nationale intellectuelle des enseignants de l’enseignement secondaire général programmée pour ce samedi 12 janvier 2019 par le gouvernement, ont répondu présents ce matin.
Le top est donné à 08 heures, avec l’épreuve de culture générale, aux dires du chef centre, Valentin Wotto. Les candidats auront à composer, par la suite, chacun dans la matière qu’il enseigne, a –t-il précisé.
Environ cinq cent-quarante (540) candidats sont attendus dans ce centre de composition CEG1 d’Allada, a déclaré le directeur des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle du département de l’Atlantique (DDESTFP), Podanho Maurice. Que les participants soit rassurés qu’ils ne perdront pas leur emploi. L’objectif du gouvernement en organisant cette évaluation intellectuelle des enseignants de l’enseignement secondaire général est de retrouver les causes de la baisse du niveau des élèves et d’y apporter de façon appropriée et efficace des solutions, a rassuré le DDESTFP/Atlantique.
Le représentant du préfet Robert Hounsou, s’est dit satisfait de l’arrivée massive des participants dans ce centre et de la qualité de l’organisation.
Tout se déroule normalement, dans le calme et en toute sécurité avec la présente des agents de la police républicaine.
Il faut retenir que dix (10) centres avec  cent cinquante-trois (153) salles à raison de trente (30)  candidats par salle sont prévus pour accueillir environs quatre mille cinq cent quatre-vingt -dix (4590) participants inscrits pour tout le département de l’Atlantique.
Après ce diagnostic intellectuel comprenant l’étape écrite lancée ce samedi, les participants plancheront dès lundi prochain pour l’étape orale qui durera environ trois semaines, a  conclu le directeur, Podanho Maurice.

ABP/JMN/TIE

Dans la même catégorie