APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze MAP Rwanda : M. Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 MAP CIEA à Dakar : appel pour la mise en place des conditions d’une stabilité politique, institutionnelle, et sécuritaire en Afrique

Environ 540 candidats à l’évaluation nationale intellectuelle planchent au centre CEG1 d’Allada


  12 Janvier      0        Society (31598),

   

Porto-Novo, 12 Jan. 2019 (ABP)- Les candidats inscrits au centre de composition CEG 1 d’Allada, dans le cadre de l’évaluation nationale intellectuelle des enseignants de l’enseignement secondaire général programmée pour ce samedi 12 janvier 2019 par le gouvernement, ont répondu présents ce matin.
Le top est donné à 08 heures, avec l’épreuve de culture générale, aux dires du chef centre, Valentin Wotto. Les candidats auront à composer, par la suite, chacun dans la matière qu’il enseigne, a –t-il précisé.
Environ cinq cent-quarante (540) candidats sont attendus dans ce centre de composition CEG1 d’Allada, a déclaré le directeur des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle du département de l’Atlantique (DDESTFP), Podanho Maurice. Que les participants soit rassurés qu’ils ne perdront pas leur emploi. L’objectif du gouvernement en organisant cette évaluation intellectuelle des enseignants de l’enseignement secondaire général est de retrouver les causes de la baisse du niveau des élèves et d’y apporter de façon appropriée et efficace des solutions, a rassuré le DDESTFP/Atlantique.
Le représentant du préfet Robert Hounsou, s’est dit satisfait de l’arrivée massive des participants dans ce centre et de la qualité de l’organisation.
Tout se déroule normalement, dans le calme et en toute sécurité avec la présente des agents de la police républicaine.
Il faut retenir que dix (10) centres avec  cent cinquante-trois (153) salles à raison de trente (30)  candidats par salle sont prévus pour accueillir environs quatre mille cinq cent quatre-vingt -dix (4590) participants inscrits pour tout le département de l’Atlantique.
Après ce diagnostic intellectuel comprenant l’étape écrite lancée ce samedi, les participants plancheront dès lundi prochain pour l’étape orale qui durera environ trois semaines, a  conclu le directeur, Podanho Maurice.

ABP/JMN/TIE

Dans la même catégorie