GNA Streets in Bolgatanga Township deserted amidst Eid-Ul-Fitr celebration GNA UBA to celebrate African Day with a dialogue on SDGs GNA UBA to celebrate African Day with a dialogue on SDGs AIP Côte d’Ivoire-AIP/COVID-19 : Trente et une nouvelles rémissions en Côte d’Ivoire ANP ‘’Nous souhaitons renforcer davantage nos relations avec l’Afrique sur la base d’une vision « gagnant-gagnant » et du respect mutuel’’ (Chef de la diplomatie turque) GNA Doctor concerned over defying of COVID-19 restrictions APS AVEC LE CORONAVIRUS, ’’C’EST COMME SI DIEU VOULAIT RECONSTRUIRE LE MONDE’’ (IMAM) APS COVID-19 : MACKY SALL APPELLE SES COMPATRIOTES À LA VIGILANCE ET AU RESPECT DES MESURES DE PRÉVENTION APS THIÈS : L’IMAM NDIOUR VEUT UN ’’NOUVEL ORDRE NATIONAL’’ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La région sanitaire du Hambol enregistre son premier cas confirmé de COVID-19

LES IMPORTATIONS DE BIENS SE HISSENT À 3 476,8 MILLIARDS EN 2017


  12 Janvier      8        Economy (7596),

   

Dakar, 12 jan (APS) – Les importations de biens au Sénégal ont atteint 3.476,8 milliards en 2017 contre 2.868,2 milliards en 2016, conséquence d’une ‘’hausse des factures alimentaire et énergétique ainsi que des acquisitions de biens intermédiaires et d’équipement’’, selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). 
 
Les exportations de marchandises ont quant elles ‘’augmenté de 12,0% en 2017 contre 2,1% en 2016’’, indique la BCEAO, qui a publié la balance des paiements et la position extérieure globale du Sénégal pour 2017.
 
‘’Le rythme de progression s’explique par les ventes extérieures d’or non monétaire, d’autres minerais (zircon et titan) et des produits pétroliers vers les pays de l’interland’’, explique la banque.
La balance commerciale reste excédentaire, vis-à-vis de pays partenaires du continent africain. 
 
‘’En revanche, le pays affiche une position déficitaire, par rapport aux pays partenaires commerciaux des continents européen (70,4%) et asiatique (40,9%)’’, fait observer la BCEAO.
 
L’analyse de la structure du commerce par zone montre ‘’la part prépondérante des marchés européen et asiatique’’.
 
Il y a toutefois une consolidation de l’excédent commercial vis-à-vis du continent africain (21,9%). ‘’A l’échelle de l’Union, il est impulsé par les expéditions de produits alimentaires, pétroliers, de ciment et de produits chimiques’’, souligne la BCEAO.
 
Le déficit de la balance commerciale s’élève à -1.569,0 milliards, soit 12,8% du PIB contre 10,4% en 2016, en dégradation de 2,4 points.
 
‘’L’évolution de la balance commerciale du Sénégal s’est ressentie de la détérioration des termes de l’échange. En effet, les prix à l’importation ont augmenté (+6,3 %) tandis que ceux à l’exportation ont diminué (-0,9%), comparativement à 2016. Les termes de l’échange son ressortis à 1,252 en 2017.’’
ASG

Dans la même catégorie