ACP Nord-Kivu : libération par la marine ougandaise des 34 moteurs appartenant aux pêcheurs de Kyavinyonge ACP Le train «Kambelembele» de la SNCC bloqué suite à l’inondation des eaux observée à la gare à Samba ACP Un terrain pour la construction du bureau de l’INPP /Maniema ACP Environ 237 millions d’enfants de moins de 5 ans à travers le monde ne disposent pas de certificat de naissance ACP Un nouveau cas d’Ebola à Biena au Nord-Kivu après 85 jours sans cas ACP Trois nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés jeudi au Nord-Est de la RDC ACP Ituri : 50.000 dollars américains débloqués par l’UNFPA pour la deuxième phase de la campagne de réparation de femmes fistuleuses ACP Lancement à Kinshasa de la formation en échographie gynécologique obstétricale ACP Fin à Mbanza-Ngungu des interventions chirurgicales gratuites des fentes labiales et palatines ACP Jeanine Mabunda, l’incarnation du visage de l’alternance, d’après Félix-Antoine Tshisekedi

Moderniser le Cimetière Cameroun à l’instar des autres de la sous-région : Une préoccupation pour son administrateur


  13 Janvier      1       

   

Conakry 13 jan (AGP)- Le grand cimetière Cameroun faisant office de Cimetière National de la Ville de Conakry, situé dans la commune de Dixinn, a besoin d’un coup de pousse des autorités du pays, à travers le Gouvernorat de Conakry, pour devenir un cimetière moderne à l’instar des autres de la sous- région, a déclaré à l’AGP l’administrateur général dudit Cimetière, Biro Keita.

Ce temple, qui relève du Gouvernorat de la Ville de Conakry, souffre de manque de normes en termes de dispositions des tombes. L’on y retrouve des tombes en béton disposées pêle-mêle bloquant ainsi toute circulation des piétons à l’intérieur.
«Dans ce cimetière, il n’existe pas de discipline faute de clôture de grande taille et bien époussetée du côté de la Direction Nationale des Forêts, où les hors la loi se frayent le chemin nuit et jour», a déploré l’administrateur général, Biro Keita.

Contrairement à l’exercice 2018, l’Administration générale du Cimetière National de Cameroun qui s’active dans l’assainissement fait appel aux bonnes volontés, de venir aux secours du Gouvernorat de Conakry pour moderniser ce lieu de dernières demeures qui dispose encore de lopin de terre à l’intérieur, à mettre en valeur, a-t-il informé.

Biro Keita sollicite, que le gouverneur de Conakry, Général Mathurin Bangoura, fasse les premiers gestes matériels, en vue d’entamer les travaux de reconstruction de la clôture de l’intérieur.

 Sans ressources, Biro Keita nourri la volonté de peindre, au moins, les murs existants. Il se dit déterminé à élever la clôture pour rompre définitivement avec l’anarchie à l’intérieur du Cimetière Cameroun.

Pour l’exercice 2019, l’Administration générale du Cimetière Cameroun n’attend que la réaction des personnes de bonne volonté, pour procéder à la restauration de vieilles tombes, tout en ouvrant des voies aux piétons, en vue d’éviter aux gens de marcher sur les tombes pendant l’inhumation d’un autre corps.
AGP/13/01/019      MYS/ST

Dans la même catégorie