INFORPRESS José Sanches desiste de candidatura à liderança do PAICV INFORPRESS Loony Jonhson e DJ Télio confirmados no baile de fim-de-ano na Rua de Lisboa em São Vicente ANP La Sous-Secrétaire Générale aux Affaires humanitaires de l’ONU attendue au Niger GNA COPCEF launched to provide access to quality tertiary education AIP Le conseil municipal de Ferkessédougou réaffirme sa détermination à œuvrer pour le bien-être social des populations AIP Le ministre Cissé engage Port-Bouët dans la politique de développement APS ACCÈS UNIVERSEL À L’ÉLECTRICITÉ : UN CABINET ÉVALUE LES BESOINS DU SÉNÉGAL À 656 MILLIARDS DE CFA APS LES ÉCONOMISTES EN AVANT-GARDISTES POUR ÉVITER LA MALÉDICTION DES RESSOURCES NATURELLES APS LE PRÉSIDENT CAP-VERDIEN FAIT DOCTEUR HONORIS CAUSA DE L’UCAD APS CONFEJES : « UNE VISION STRATÉGIQUE » EN PRÉPARATION POUR TRACER DE « GRANDES ORIENTATIONS »

Présidentielle au Sénégal : Des observateurs de l’UE pour le scrutin du 24 février


Dakar, 15/01/2019 (MAP) – Une délégation d’observateurs de l’Union européenne (UE) se rendra au Sénégal à l’occasion de la présidentielle du 24 février prochain, apprend-on lundi auprès de la délégation de l’UE à Dakar.

Ces missions d’observation électorale sont composées d’un groupe d’experts qui « sont des spécialistes des questions électorales et de tous les aspects qui entourent ces questions », a fait savoir Mme Irène Mingasson, ambassadeur de l’UE au Sénégal, à l’occasion de la signature, avec le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, de l’Arrangement Administratif pour l’Observation de l’élection présidentielle du 24 février 2019.

« Pour se déployer à travers le pays, plusieurs dizaines de ces experts court terme et long terme sont invités dans les semaines qui viennent », a précisé Irène Mingasson.

« Par ailleurs, ces experts sont mobilisés dès les semaines qui précédent les scrutins et ils seront rejoints dans les semaines qui viennent par des observateurs long terme et court terme qui, certes, ont une expérience en la matière mais qui seront plus appelés en qualité de témoin pour ce scrutin », a-t-elle expliqué.

Il s’agit, selon elle, d’un exercice qui vise à « soutenir le dialogue et la coopération sur toutes les dimensions de ce processus si important pour la démocratie au Sénégal ».

Par ailleurs, une mission conjointe de l’Organisation des Nations unies et de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a entamé, ce lundi à Dakar, une visite qui s’inscrit dans le cadre de leurs consultations régulières.

La mission est composée de Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO et Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.

La mission s’entretiendra avec un certain nombre de personnalités politiques et administratives et des institutions impliquées dans le processus électoral, dont la commission électorale nationale autonome (CENA).

Le Conseil constitutionnel a rendu publique lundi une liste provisoire de 5 candidats : Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Madické Niang.

Dans la même catégorie