AIP L’opération de salubrité autour des services publics de Divo porte ses fruits AIP Mariatou Koné présente les acquis de la politique d’inclusion numérique et financière AIP Mariatou Koné présente les acquis de la politique d’inclusion numérique et financière AIB Une délégation de l’Union européenne échange avec l’Union Béogo Néeré de Toudbwéoghin AIB Gaoua/Football : Gbomblora remporte la 4e coupe Sifoka AIB Tuerie au Centre-nord et quota genre, en couverture des quotidiens burkinabè ANP Le Chef de l’Etat visite le chantier d’aménagement du nouveau Ministère des Finances et celui de Gountou Yena ANP Maradi : revue annuelle du Comité de pilotage du Programme de Coopération Niger-UNICEF 2019-2021 GNA Ghanaians advised to see elections as a developmental decision GNA NDC communicates grievance on new voters’ register on placards

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  15 Janvier      1       

   

Dakar, 15/01/2019 (MAP) – Les élections présidentielles au Sénégal, la scène politique en Côte d’Ivoire, la prestation de serment du gouvernement gabonais, le forum sur le développement durable d’Abu Dhabi, la coopération entre le Rwanda et la Guinée Equatoriale et le secteur bancaire au Ghana sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue mardi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit sous le titre « Election présidentielle : les 5 sages du Conseil constitutionnel valident 5 candidatures », que Macky Sall, Idrissa Seck, Madické Niang, Issa Sall et Ousmane Sonko participeront à l’élection présidentielle du 24 février, ajoutant que l’annonce a été faite par le conseil constitutionnel dans une décision signée le 13 janvier courant et communiquée lundi.

Les « sept sages » du conseil ont jugé irrecevables les candidatures de Khalifa Sall et de Karim Wade, précise le journal, ajoutant que les prétendants au fauteuil présidentiel recalés ont 48 heures pour déposer un recours.

« Inauguration du Train Express Régional : Macky met pieds à Ter », peut-on lire à la Une de +L’Observateur+, qui souligne que le président Macky Sall a réceptionné le Train Express Régional (TER) et inauguré la gare ferroviaire de Dakar, hier.

En attendant le démarrage effectif du TER dans six mois, le chef de l’Etat a promis de dédommager tous les impactés et de sensibiliser davantage les piétons sur les dangers du joyau, premier du genre en Afrique subsaharienne, relève la publication.

En Côte d’Ivoire, écrit sous le titre « Les populations sous le charme du RHDP », décrivant l’Ambiance de fêtes régnant selon le journal dans plusieurs régions du pays en perspective du congrès constitutif du parti unifié « Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix », regroupant les parti membres de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire.

Le Conseil politique du RHDP avait décidé fn novembre dernier l’organisation du congrès constitutif du RHDP le 26 janvier 2019 à l’emblématique stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan.

« La voie originale » titre « CPI : Le grand jour d’espoir demain », faisant savoir que Laurent Gbagbo, l’ex-président ivoirien (octobre 2000-avril 2011) et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé poursuivis par la Cour pénale internationale (CPI) connaitront leur sort, ce mardi, à l’issue de l’audience publique de la Chambre de Première Instance qui statuera sur le sort des deux prévenus.

La publication rappelle que les deux mis en cause sont poursuivis pour des faits de crimes contre l’humanité liés à la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011 qui avait fait plus de 3000 morts, selon les chiffres officiels.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « nouveau gouvernement : quelles priorités? » que Julien Nkoghe Bekale, nouveau Premier ministre a souligné qu’au milieu de multiples actions à mener, la principale reste le rétablissement de la confiance entre le peuple et ses dirigeants. D’autant plus que, a-t-il avancé,  »il faut que la parole politique soit à nouveau audible et crédible, ça c’est notre priorité. Cela veut dire que nous allons lier la parole à l’acte ».

A côté de ce fait, Julien Nkoghe Bekale a dit comprendre les préoccupations de ses compatriotes.  »Ils ont besoin de l’eau, de l’électricité, la santé, l’école, la route. Donc, nous allons poursuivre tout le plan d’urgence présidentiel qui a été lancé, en mettant l’accent sur ces volets », a-t-il précisé.

Evoquant toujours le nouveau gouvernement, la presse indique que l’exécutif formé samedi soir verra ce mardi, à partir de 11 heures, ses membres prêter serment devant le président de la République, Ali Bongo Ondimba et en présence notamment des juges constitutionnels, notant que cette cérémonie devrait être suivie d’un conseil des ministres.
Au Mali+L’essor+ indique que le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, a reçu en audience lundi, à Abou Dhabi, Thani Bin Ahmed Al Zeyoudi, Ministre en charge du changement climatique et de l’environnement des Émirats Arabes Unis.

Les entretiens ont porté essentiellement sur les énergies renouvelables qui constituent le principal thème du forum sur le développement durable de Abu Dhabi week 2019, selon le journal.

A sa sortie d’audience s’exprimant à la presse Dr. Zeyoudi à déclaré :« Je suis content d’avoir eu l’honneur d’être reçu par le Président de la République. Nous avons échangé sur les questions bilatérales entre nos deux pays dans le domaine de l’agriculture, de l’eau, sur le changement climatique. Dans les jours à venir une délégation constituée d’experts Emiratis effectuera le déplacement au Mali pour échanger avec la partie malienne sur les axes d’intervention d’intérêts communs afin d’envisager les voix et moyens à faire face à ces défis d’actualité », note le quotidien.

D’autre part, la publication rapporte que le Président Kéita, a reçu lundi en audience son homologue João Lourenço de la République de l’Angola.

La rencontre entre les deux personnalités a eu lieu en milieu de journée, en marge de la cérémonie solennelle d’ouverture du forum « Zayed Sustainability Prize Awards » et à l’ouverture solennelle de la Semaine du développement durable (Abu Dhabi Sustainability Week 2019) à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis).

Les deux Chefs d’Etats ont évoqué les questions d’actualité notamment le sort des maliens vivant en Angola, selon le journal.

Au Kenya, les quotidiens se font l’écho mardi de l’élection du gouverneur de Kakamega, Wycliffe Oparanya, président du puissant conseil des gouverneurs des comtés, après plusieurs semaines de tractations.

Oparanya succède ainsi à Josphat Nanok, chef du comté de Turkana, dont le mandat a pris fin, alors que Mwangi wa Iria, chef du comté de Murang’a, à été élu vice-président de cette instance tant convoitée et influente sur la scène politique du pays, rapporte +Daily Nation+.

Pour le journal, ces élections interviennent dans une conjoncture où le débat sur la répartition équitable des revenus entre les comtés par le gouvernement national bat son plein.

La publication souligne que la nouvelle équipe a pris les choses en main alors que plusieurs comtés s’opposent à la nouvelle formule utilisée par la Commission de répartition des revenus (CRA) pour verser des fonds aux gouvernements décentralisés.

+The Star+ rapporte, pour sa part, que certains dirigeants font valoir que la formule ne prend pas en compte des facteurs clés tels que la quantité de ressources affectées par un comté à l’échiquier, ainsi que les niveaux de population et de pauvreté.
Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que Moody’s, l’agence de notation, estime que la consolidation du secteur bancaire ghanéen est favorable au crédit.

Selon Moody’s, la consolidation du secteur est positive pour le crédit car elle soutient la stabilité financière en éliminant les banques plus faibles et donne aux banques restantes un pouvoir de fixation des prix, améliorant ainsi leur efficacité et leur rentabilité, souligne la publiction.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que la nouvelle compagnie nationale du Ghana sera lancé d’ici le deuxième trimestre de cette année, selon le ministre de l’Aviation, Joseph Adda.

Et de rappeler qjue Le gouvernement ghanéen avait signé un mémorandum d’entente avec la compagnie Ethiopian Airlines à Addis-Abeba, et fait d’elle son partenaire stratégique en vue du lancement de la nouvelle compagnie nationale dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP).

Au Rwanda, +Kigali Today+ indique que quatre accords de coopération ont été signés, lundi, entre le Rwanda et la Guinée Equatoriale, en marge de la visite de travail qu’effectue le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, en terre rwandaise.

Paraphés par des ministres des deux pays en présence des chefs d’Etat Paul Kagamé et Teodoro Obiang Nguema, ces accords portent sur « l’organisation de la Commission permanente mixte de coopération, le renforcement des consultations diplomatiques, la facilitation de la libre circulation aérienne des biens et des personnes et la promotion de la coopération dans le secteur touristique », précise le quotidien.

Lors d’une conférence de presse conjointe sanctionnant la cérémonie de signature, le président Kagame et son homologue Obiang Nguema ont convenu de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines du commerce, du tourisme et des investissements, ajoute le média anglophone.

Le journal +RNA+ écrit, de son côté, que des officiels du Gouvernement rwandais viennent d’achever une formation d’une semaine, organisée par le géant chinois du e-commerce, Alibaba Group, sur l’enjeu économique inhérent à la première plateforme africaine d’e-commerce du géant chinois Alibaba « eWTP Africa », à laquelle leur pays est connecté depuis Octobre 2018.

Le média électronique précise que les responsables rwandais ont été édifiés par les dirigeants du groupe chinois sur « l’impact transformateur du numérique sur l’économie, dans des domaines comme la finance, la logistique et le commerce ».

Parmi les officiels qui ont pris part à cet atelier, le journal cite le directeur général du Conseil national de développement des exportations agricoles du Rwanda et des représentants du ministère du Commerce et de l’Industrie, du Conseil de l’enseignement supérieur, du Comité de développement du Rwanda et du ministère des TIC et de l’Innovation.

En Ethiopie, +FANA BC+, rapporte qu’une étude de faisabilité sur la liaison électrique entre l’Ethiopie et les pays du CCG sera lancée prochainement.

Un protocole d’entente été signé dans ce sens le 12 janvier courant à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis, écrit le groupe médiatique.

L’interconnexion des énergies entre les pays, les régions et les continents est l’un des moyens les plus importants de rapprocher les peuples et favoriser la prospérité économique, souligne +FANA BC+ qui cite le ministre éthiopien de l’eau et de l’électricité, ajoutant que le projet d’interconnexion électrique entre les pays du Golfe et le Pacifique est l’un des plus importants projets d’infrastructure approuvés par les dirigeants des pays CCG.

Dans la même catégorie