AIP La localité d’Agboville bientôt en chantier avec la réalisation de plusieurs infrastructures routières AIP Le DR de la Construction déplore le non-respect du plan directeur d’urbanisme de la ville d’Agboville MAP Togo : prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 16 août ANGOP PR felicita EUA pelo aniversário de independência ANGOP Covid-19: Angola regista um óbito e 18 novos casos positivos APS KAFFRINE : LA COJER OFFRE 102 POCHES DE SANG À L’HÔPITAL RÉGIONAL APS ORGANISATION DES NAVETANES : AMADOU KANE S’ATTEND À TOUTES LES ÉVENTUALITÉS MAP Les autorités marocaines sont « toujours en attente » de la réponse d’Amnesty international à la lettre du Chef du Gouvernement AGP Kissidougou/Covid-19 : Des kits sanitaires et draps de lit à l’orphelinat ‘’Lymania’’. AGP Mamou-covid-19: Cinq(05) responsables de bars et boites de nuit interpellés

Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence


  16 Janvier      2        LeaderShip Feminin (5268),

   

Libreville, 16 Janvier (AGP) – Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est reparti mardi soir à Rabat, au Maroc, pour y poursuivre sa convalescence, après s’être rendu à Libreville au Gabon pour prendre part à la cérémonie de prestation de serment du nouveau gouvernement, comme le veut Constitution, a-t-on appris de source proche de la présidence gabonaise.

Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville mardi soir pour Rabat où il doit poursuivre sa convalescence. Ce retour au Maroc intervient quelques heures après avoir pris part à la cérémonie de prestation de serment des membres du nouveau gouvernement conduit par Julien Nkoghé Békalé.

Peu de temps après la passation, le chef de l’Etat gabonais a eu, ensuite, un entretien avec les responsables des institutions et quelques personnalités politiques, dont le nouveau Premier ministre pour donner des directives sur les orientations politiques et la nouvelle dynamique des réformes pour le Gabon. Le Conseil des ministres, qui avait été envisagé, selon une source proche du Palais du bord de mer, a finalement été annulé. Motif invoqué, la passation de service entre les différents ministres n’avait pas encore eu lieu. Le Conseil des ministres est donc reporté sine die.

A la présidence gabonaise, on ne donne pas davantage de précisions sur la durée de la convalescence du chef de l’Etat gabonais au Maroc. Mais pour plusieurs observateurs, proches du pouvoir, estiment que l’essentiel est que la cérémonie ait pu avoir lieu à Libreville.

Dans la même catégorie