AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : Une ONG fait don de kits sanitaires et friandises aux élèves de l’EPP Anono 1 MAP Bénin: renforcement de la protection contre les inondations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : Des dons aux personnes en situation de handicap à Yopougon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des barricades sur les voies principales de Prikro pour lutter contre les excès de vitesse AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Myss Belmonde met les militants du RHDP Gagnoa en ordre de bataille pour la présidentielle MAP Sahara: Un média argentin dénonce le « riche négoce » de détournement des aides humanitaires auquel se livrent le polisario et l’Algérie MAP Niger/COVID-19 : appui de la BM pour le système sanitaire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19: Le maire de Toulepleu appelle le gouvernement à renforcer ses actions au profit des populations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ ENSOA: La promotion « Renouveau » a effectué sa sortie officielle AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des échauffourées dans un centre d’enrôlement à Aboisso

Côte d’Ivoire / L’encadrement des jeunes et des femmes entrepreneurs, une nécessité (Esmel Essis)


  18 Janvier      3        Businesses (191), Photos (3522),

   

Abidjan, 18 jan (AIP) – Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la Promotion de l’investissement privé, Emmanuel Esmel Essis, a souligné jeudi, la nécessité d’encadrer les jeunes et les femmes entrepreneurs, afin d’accroître le taux des investissements au niveau de l’économie nationale.

«L’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire pour moi, il se porte bien mais nous pensons qu’il y a encore des poches d’amélioration et c’est en cela que le programme social du gouvernement veut mettre un accent sur l’assistance entrepreneuriale pour que nos jeunes, nos femmes viennent tirer profit de ces encadrements et devenir les entrepreneurs de demain et contribuer à hauteur de 60-70% d’investissement à l’économie nationale », a expliqué M. Essis, invité de la Tribune de l’AIP, sur le thème, « Entrepreneuriat et incitations fiscales ».

Selon Esmel Essis, les jeunes et les femmes n’utilisent pas suffisamment les dispositifs du code d’investissement, parce qu’ils estiment que cela concerne que les grandes entreprises et les firmes étrangères.

« Le code d’investissement est fait pour toute entreprise exerçant en Côte d’Ivoire. Les jeunes et les femmes qui veulent entreprendre nous sommes là pour les informer, pour les guider et en les guidant, ils sauront trouver de l’argent pour réaliser leur business. Etre entrepreneur c’est un cheminement », a-t-il indiqué.

Cette nécessité d’encadrer ces derniers, est soutenue par le fait «qu’ils ont les compétences, les idées, la volonté, les compétences pour devenir de grands entrepreneurs».

Le gouvernement ivoirien a lancé un programme social d’un montant global de 727,5 milliards de francs CFA, sur deux ans comprenant cinq actions prioritaires dont l’accès des jeunes ainsi que des femmes, à des revenus et à un emploi décent et stable.

ena/kam

Dans la même catégorie