ANGOP L’UGD enregistre une baisse dans l’émission des titres à 25,92 pour cent ANGOP L’Angola et les Etats-Unis vivent un bon moment dans les relations ANGOP Le PR aborde des questions d’intérêt bilatéral avec ses homologues AIB Radio Burkina : 22,2% d’auditeurs insatisfaits de la couverture du Tour du Faso (mémoire) ANGOP DRC refugees repatriation postponed sine die AIB Burkina : 96 écoles occupées, 9514 élèves parmi les déplacés dans 3 régions (Ministre) ANGOP CASA-CE hails Government economic measures AIB Radio Burkina : 22, 2% d’auditeurs insatisfaits de la couverture du Tour du Faso (mémoire) AIB Burkina : 96 écoles occupées, 9514 élèves parmi les déplacés dans 3 régions (Ministre) ANG OMS promove reunião regional sobre inovações em dados e saúde digital

Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê


  18 Janvier      0        Society (11288), Sustainable Development (203),

   

Abidjan, 18 jan (AIP) – Le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement et cadre de la région du Gbêkê, Sidi Tiémoko Touré, a préconisé jeudi à Abidjan, la mise en place de groupe de travail à travers des points focaux, pour booster le développement de cette région.

Lors d’une cérémonie de présentation de vœux du Nouvel an à son endroit, par les ressortissants de la région du Gbêkê, Sidi Touré, par ailleurs député de Béoumi, Andokékrénou et Kondrobo, a estimé que les efforts fournis par tous pour un mieux être des populations de cette région, demeurent des actes isolés. « Je souhaiterai vous proposer de mettre en place dans les prochains jours, des groupes de travail sur les projets sociaux économiques dans chaque département de la région du Gbêkê », a-t-il préconisé.

Selon lui, la mise en œuvre de cette idée consistera à désigner en concertation avec tous les différents cadres du département ainsi que des mutuelles des départements, certains points focaux pour la mise en place de groupes de travail, pour le traitement efficace des projets de développement socio-économique.

Pour Sidi Touré, la région du Gbêkê a certes eu sa part de développement national mais souhaite encore plus à la lumière des attentes. « C’est seulement dans l’unité et dans la concertation de tous que nous pourrions faire ce que nous attendons avec plus d’aisance mais surtout avec une meilleure efficacité », a-t-il assuré.

Le porte-parole des cadres, Roger Kouadio a salué la démarche de M. Touré. « Au regard du retard qu’a connu notre région, nous pensons que votre initiative est plus que salutaire et nous permet d’ébaucher les perspectives de développement de notre région », a-t-il indiqué.

Pour lui, il est primordial que les énergies soient conjuguées pour faire en sorte que les conditions de vie des populations soient améliorées. « Votre action et votre désir de regrouper toutes les forces vives autour d’un idéal commun nous agréé et nous sommes à vos côtés pour vous accompagner dans ces chantiers pour le bonheur de nos populations », a assuré M. Kouadio.

Dans la même catégorie