ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies ACP Sept nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés vendredi au Nord-Kivu et en Ituri ACP Des éclaircissements sur la nécessité de l’introduction du 2ème vaccin contre le virus Ebola en RDC ANGOP Report du jugement de  »Zeno » dos Santos ANGOP La Commission mixte Angola/Rwanda se réunira fin 2019 ANGOP Chef de l’Etat angolais en route pour New York Map Communiqué du Cabinet royal GNA MTN begins construction of 600-bed girls’ dormitory for TAMASCO GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood

Le Maroc, “vitrine” africaine dans la lutte contre le chômage


Tanger, 20/01/2019 (MAP) – Le Maroc, qui a pris la bonne direction pour lutter contre le chômage des jeunes, et fait en sorte que l’ensemble des énergies soient mobilisées, est aujourd’hui une “vitrine” pour un bon nombre de pays africains, a estimé le député européen, Gilles Pargneaux.

“Il est nécessaire d’intensifier le partenariat entre l’Europe et le Maroc, car le Maroc est une vitrine pour un bon nombre de pays du continent africain, en ayant pris la bonne direction pour lutter contre le chômage des jeunes, et faire en sorte que l’ensemble des énergies soient mobilisées, publiques et privées”, a indiqué M. Pargneaux dans une déclaration à la MAP en marge du 5e Forum international des ressources humaines (HR Days), qui se tient Tanger les 18 et 19 janvier.

Le partenariat entre le public et le privé est la réponse idoine aux problématiques du chômage, a estimé l’eurodéputé, également président de la Fondation EuroMedA, qui a pour vocation de renforcer et promouvoir un espace euro-africain cohérent, à prospérité partagée et stable, avec un focus sur la Méditerranée.

M. Pargneaux a souligné la nécessité de mobiliser toutes les énergies en matière de formation professionnelle, dans les filières porteuses, notamment les métiers du web qui “portent la croissance des pays africains, (ainsi que) les métiers du développement durable, et la formation en direction des pays de l’Afrique, dont le Maroc est clef de voûte”.

Le responsable européen a également salué la pertinence de ce type de forums, “qui permettent de faire le diagnostic” sur le marché de l’emploi et les exigences en termes de formation.

De son côté, Idriss Ouattara, Directeur des Ressources humaines de l’Agence ivoirienne, Emploi jeunes, a estimé, dans une déclaration à la MAP, que le forum HR Days constitue une “plateforme pour nous informer des expériences du Maroc dans le domaine de l’emploi et des ressources humaines, et aussi partager notre expérience en la matière”.

M. Ouattara a indiqué que son agence est “partie prenante dans toutes les expériences que le Maroc développe”, estimant que la “consolidation de la coopération sud-sud est la seule condition pour le développement de nos deux pays”.

Le Maroc et la Côte d’Ivoire, a poursuivit M. Ouattara, sont respectivement des hubs au Maghreb et en Afrique de l’ouest, soulignant qu’“au regard de ces éléments, c’est très important qu’une collaboration forte, que nos deux dirigeants ont déjà engagée, puisse se consolider et se pérenniser”.

La 5e édition de ce forum biennal, qui se tient sous le thème: “La valeur du capital humain dans une économie en transformation”, connaît la participation de plusieurs dizaines d’experts marocains et internationaux et d’entreprises de placement et de conseil en ressources humaines.

Dans la même catégorie