APS ’’100 000 LOGEMENTS’’ : LA MIXITÉ SOCIALE AU COEUR DU PÔLE DAGA-KHOLPA (DIRECTEUR) APS CEDEAO : UN OFFICIEL LISTE LES OBSTACLES À UNE INTÉGRATION RÉUSSIE APS LA PROTECTION DES DROITS DES TRAVAILLEURS MIGRANTS, FACTEUR D’ACCROISSEMENT DE LA PRODUCTIVITÉ (OFFICIEL) APS KAOLACK A BESOIN DE L’UNION DES ACTEURS DU FOOTBALL (RESPONSABLE POLITIQUE) APS ’’100 000 LOGEMENTS’’ : UN AGRÉMENT EXIGÉ DES PROMOTEURS IMMOBILIERS (DIRECTEUR) APS MBOUR : UN ATELIER POUR ÉVALUER L’INTERDICTION DE LA PÊCHE NOCTURNE APS LOGEMENTS SOCIAUX : 60% SERONT ÉRIGÉS AU PÔLE DE DAGA-KHOLPA (DIRECTEUR) APS LE FILM ’’BAAMUM NAFI’’, UNE HISTOIRE ’’PERSONNELLE ET FAMILIALE’’ (RÉALISATEUR) APS UN BUREAU RELAIS DU PAMA OUVERT À KAOLACK APS KAFFRINE : 833 IMPACTÉS D’UN PROJET ÉNERGÉTIQUE DE L’OMVG INDEMNISÉS

LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE


  21 Janvier      5        Human Development (142),

   

Lomé, le 21 jan. (ATOP) – La Jeune Chambre Internationale (JCI) section Togo (JCI-Togo) a effectué, le samedi 19 janvier à Lomé, sa rentrée solennelle exercice 2019.

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général de la préfecture du Golfe, Lébénin Djagbavi. Celui-ci avait à ses côtés le président de l’Université de Lomé (UL), Pr Dodji Kokoroko, parrain de l’évènement.

Placée sous le thème « Défions le statut quo », cette rentrée a été l’occasion de présenter aux autorités publiques et aux invités les nouveaux dirigeants et les projets de développement inscrits à l’agenda 2019 de l’institution. Le comité directeur national 2019 de la JCI Togo est présidé par M. Agbémo Kodjo Guédé pour une période d’un an. Il est aidé dans sa tâche par un vice-président exécutif national, un Immédiat Past Président, une conseillère juridique, un trésorier général national et un secrétaire général national. M. Guédé a également sous sa tutelle les vice-présidents de zones, un directeur JCI Training, un vice-président chargé des affaires, un directeur de protocole et une directrice de publication chargée des Techniques de l’Information et de la Communication (TIC).

M. Guédé et sa suite ont pour mission de veiller à la réalisation des projets dévolus aux dix (10) organisations locales membres de la JCI scindées en trois (3) zones A, B et C. La zone A qui est située dans la région Maritime compte les JCIs Aného Solidarité, Lomé Azur, Lomé Cocotier, Lomé Flamboyant, Lomé Prestige, Tsévié Palme d’Or et Universitaire Lomé. La zone B couvre les régions Centrale et des Plateaux. Elle dispose d’un singleton, la JCI Atakpamé Les 7 collines. La zone C rassemble les régions de la Kara et des Savanes dans lesquelles sont implantés les JCIs Universitaire Kara Eclair et Dapaong Phoenix.

Les projets retenus sont contenus dans les objectifs de développement durable (ODD) numéros 3, 4 et 6. Ils portent notamment sur la santé, le bien-être individuel et collectif, l’éducation de qualité pour tous, la promotion de l’apprentissage, la garantie de l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et l’assurance de la gestion durable des ressources en eau. Ces projets concernent également la lutte contre les maladies non transmissibles comme le diabète, la protection de l’enfant, la sécurité routière et la promotion du leadership.

MM. Djagbavi et Kokoroko ont félicité les membres du comité directeur de la JCI Togo pour la confiance qui leur est fait et l’ambitieux défi qu’ils se sont lancés. Ils ont exprimé la disponibilité permanente de leurs institutions à œuvrer aux côtés de la JCI.

Le président national de la JCI-Togo a sollicité la collaboration de tous les membres pour satisfaire les besoins des populations. M. Guédé a dit misé sur la bonne volonté des pouvoirs publics pour atteindre les objectifs de son association.

La JCI est un réseau mondial de jeunes citoyens actifs présents dans près de 120 pays dans le monde. Elle s’est assignée pour mission d’offrir des opportunités de développement aux jeunes gens des deux sexes en leur donnant des moyens de création des changements positifs. Crée en 1987, la JCI Togo est affiliée à la JCI.

LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE


  21 Janvier      5        Human Development (142),

   

Lomé, le 21 jan. (ATOP) – La Jeune Chambre Internationale (JCI) section Togo (JCI-Togo) a effectué, le samedi 19 janvier à Lomé, sa rentrée solennelle exercice 2019.

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général de la préfecture du Golfe, Lébénin Djagbavi. Celui-ci avait à ses côtés le président de l’Université de Lomé (UL), Pr Dodji Kokoroko, parrain de l’évènement.

Placée sous le thème « Défions le statut quo », cette rentrée a été l’occasion de présenter aux autorités publiques et aux invités les nouveaux dirigeants et les projets de développement inscrits à l’agenda 2019 de l’institution. Le comité directeur national 2019 de la JCI Togo est présidé par M. Agbémo Kodjo Guédé pour une période d’un an. Il est aidé dans sa tâche par un vice-président exécutif national, un Immédiat Past Président, une conseillère juridique, un trésorier général national et un secrétaire général national. M. Guédé a également sous sa tutelle les vice-présidents de zones, un directeur JCI Training, un vice-président chargé des affaires, un directeur de protocole et une directrice de publication chargée des Techniques de l’Information et de la Communication (TIC).

M. Guédé et sa suite ont pour mission de veiller à la réalisation des projets dévolus aux dix (10) organisations locales membres de la JCI scindées en trois (3) zones A, B et C. La zone A qui est située dans la région Maritime compte les JCIs Aného Solidarité, Lomé Azur, Lomé Cocotier, Lomé Flamboyant, Lomé Prestige, Tsévié Palme d’Or et Universitaire Lomé. La zone B couvre les régions Centrale et des Plateaux. Elle dispose d’un singleton, la JCI Atakpamé Les 7 collines. La zone C rassemble les régions de la Kara et des Savanes dans lesquelles sont implantés les JCIs Universitaire Kara Eclair et Dapaong Phoenix.

Les projets retenus sont contenus dans les objectifs de développement durable (ODD) numéros 3, 4 et 6. Ils portent notamment sur la santé, le bien-être individuel et collectif, l’éducation de qualité pour tous, la promotion de l’apprentissage, la garantie de l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et l’assurance de la gestion durable des ressources en eau. Ces projets concernent également la lutte contre les maladies non transmissibles comme le diabète, la protection de l’enfant, la sécurité routière et la promotion du leadership.

MM. Djagbavi et Kokoroko ont félicité les membres du comité directeur de la JCI Togo pour la confiance qui leur est fait et l’ambitieux défi qu’ils se sont lancés. Ils ont exprimé la disponibilité permanente de leurs institutions à œuvrer aux côtés de la JCI.

Le président national de la JCI-Togo a sollicité la collaboration de tous les membres pour satisfaire les besoins des populations. M. Guédé a dit misé sur la bonne volonté des pouvoirs publics pour atteindre les objectifs de son association.

La JCI est un réseau mondial de jeunes citoyens actifs présents dans près de 120 pays dans le monde. Elle s’est assignée pour mission d’offrir des opportunités de développement aux jeunes gens des deux sexes en leur donnant des moyens de création des changements positifs. Crée en 1987, la JCI Togo est affiliée à la JCI.

Dans la même catégorie