AIP Macky Sall et Le Drian aux obsèques de Gon Coulibaly à Abidjan AIP Des honneurs militaires rendus au Premier ministre Gon Coulibaly AIP La démocratie est compatible avec la culture africaine (Universitaire) AIP Interview/ Le déconfinement du Grand Abidjan, un « soulagement » pour UTB qui reprend du service en respectant les mesures de lutte contre le Covid-19 (Directeur d’exploitation) AIP Examens scolaires : comment les candidats malades sont sauvés par le corps médical (reportage) AIP Les jeunes de Korhogo rendent hommage au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly AIP Covid-19 : Les musulmans sunnites appellent les populations au strict respect des mesures barrières AIP Covid-19: La levée de l’isolement du grand Abidjan n’exclut pas le maintien des contrôles (Police) AIP Le nombre d’infectés de COVID-19 s’élève à 13 037 avec 165 nouveaux cas AIP Alliance interethnique : Les Kôyaka de Séguéla réclament la dépouille du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

Maradi : Un Colloque scientifique  international sur le Niébé double usage  


  21 Janvier      1        Human Development (142),

   

Maradi, 21 janvier (ANP)- Un   Colloque Scientifique  International sur le ‘’ Système de production de Niébé double usage à l’épreuve des dynamiques Agro écologiques en agriculture familiale : perspectives intégrées à partir des approches participatives et transdisciplinaires au Sahel’’ a entamé ses travaux ce lundi 21 janvier à Maradi (Centre).
Cette rencontre qui regroupe une quarantaine de participants a pour but de favoriser des échanges scientifiques entre chercheurs de divers horizons venus à Maradi pour partager leurs résultats avec leurs pairs mais aussi avec les organisations des producteurs, les étudiants.
Les travaux de ce colloque se focaliseront autour des thématiques  suivantes : Approches intégrées , genre, dynamiques sociales, chaines de valeurs ;  relation agriculture-élevage et diversité des contextes locaux ; méthodes et expériences novatrices de recherche participatives et transdisciplinaires sur le niébé ; Bases génétiques, bases éco physiologiques et sélection variétale pour l’amélioration des traits d’intérêt agronomiques chez le niébé ; options de gestion agro écologique de la culture du niébé : systèmes de culture, gestion des bios agresseurs , gestion de la fertilité des sols et modélisation et Diversité et qualité des transformations agroalimentaires et des fourrages à base de niébé.
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, M. Yahouza Sadissou en ouvrant ces travaux, a indiqué que cette thématique révèle une importance capitale car la recherche agronomique et la recherche tout court sont une priorité du programme de renaissance de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat.
Si l’élément moteur du programme de la Renaissance c’est l’initiative 3N, le succès enregistré par cette initiative c’est en partie grâce au développement de la recherche agronomique, a estimé le ministre pour qui « C’est conscient de l’enjeu autour de la recherche que le gouvernement a décidé de créer un Conseil national de Recherche Agronomique (CNRA) aujourd’hui fonctionnel » .
Il a indiqué que l’organisation de ce colloque vient à point nommé puisqu’il cadre parfaitement avec les orientations de son département ministériel en matière de recherche scientifique et d’innovation. Le Ministre a ajouté que les thématiques qu’aborde ce colloque scientifique présentent un intérêt socio-économique certain pour notre pays et particulièrement pour la région de Maradi qui a une vocation agro-sylvo-pastorale.
Le recteur de l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi, Pr Zakari Ousmane a tout d’abord présenté son institution, créée  en 2010 qui compte aujourd’hui, 6523 étudiants. Elle a adhéré au CAMES en 2011 et sur les 55 enseignants chercheurs que compte l’Université, 11 sont maîtres de conférences et 35 maîtres assistants tous inscrits sur la liste d’aptitude correspondante du CAMES.
Il a indiqué que les activités de recherche et d’innovation occupent une place de choix dans le plan stratégique de son université, d’où la création en 2014 des Unités Mixtes de recherche en vue de promouvoir et rendre effective la pluridisciplinarité et le travail en équipe. Il a aussi cité les cas de coopération que son université entretient aussi bien avec les universités sous régionales  qu’européennes et américaines.
Pr. Zakari Ousmane a soutenu que ce colloque est le fruit d’une collaboration établie grâce au projet Cowpeasquare. « Il porte sur  le développement des variétés de niébé multi résistantes pour la production double usage (grains et fourrage). En plus des thématiques retenues, le recteur de l’Université Dan Dicko Dankoulodo a indiqué  que les résultats à mi-parcours du projet CowpeaSquare  ainsi que d’autres équipes de recherche au sahel seront présentés.
Le secteur primaire est le premier pourvoyeur d’emplois et le principal  moteur de la croissance au Niger mais il est butte contre des nombreux défis dont la faible appropriation des progrès techniques.

Dans la même catégorie