ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS ACI LA 9ÈME SESSION ORDINAIRE ADMINISTRATIVE PRÉVUE EN JUIN PROCHAIN ACI LES EXPERTS MÉDICAUX CHINOIS PARTAGENT LEUR EXPÉRIENCE SUR LA RIPOSTE AU COVID-19 ACI SOUTIEN DE LA RUSSIE AUX INDÉPENDANCES DES PAYS AFRICAINS DES ANNÉES 60 ACI LES SOCIÉTÉS RASEL-BEC ET SGEC-CONGO FAVORABES POUR LA RÉHABILITATION DES INFRASTRUCTURES D’EAU AU CHU-B AIP L’ancien abattoir de Bouna bientôt fonctionnel AIP Covid-19: l’AIAK apporte son soutien aux communautés en charge des personnes vulnérables AIP Les populations rurales plus respectueuses des mesures barrières à Toulépleu ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS AIP Covid-19: les Coges du Bounkani invités à offrir des kits de protection dans les écoles

Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football


  23 Janvier      0        Sport (3220),

   

Libreville, 23 Janvier (AGP) – Le ministre d’Etat, en charge des Sports, Alain Claude Bilié-By-Nzé, était en réunion ce mercredi avec les membres de la Fédération gabonaise de football, la Ligue nationale de football professionnel et de l’Association des footballeurs professionnels. Une séance de travail ayant abouti à la reprise du championnat national de 1ère et 2eme division pour la saison 2018-2019.

Si aucune date n’a officiellement été annoncée, l’on s’achemine néanmoins vers la reprise dans deux semaines des hostilités. Le ministre en charge des Sports, la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) et l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (Anfpg) sont parvenus à un accord : la reprise du National-Foot 1 et 2.

Bien avant cette issue – heureuse -, c’est selon, Alain Claude Bilié-By-Nzé a toutefois tenu à relever un certain nombre de disfonctionnements n’ayant pas favorisé «l’émergence» de ce championnat dit «professionnel». Il s’agit entre autres du mode de financement de la compétition, le déficit de structuration des clubs mais surtout l’incapacité de la Linafp à s’autofinancer. Autant de lourdeurs ayant favorisé le contexte actuel.

Ainsi, tout en réaffirmant la position du Gouvernement, Alain Claude Bilié-By-Nzé a invité les différentes parties à trouver des solutions et mécanismes susceptibles de s’arrimer au montant décaisser (1 milliard de F CFA) par l’Etat, afin que lesdits championnats se disputent sans interruption. «Les propositions que vous m’avez soumises tablaient sur 2 milliards. Nous ne souhaitons pas jouer le championnat si nous n’avons pas l’intégralité des ressources. Nous avons 1 milliard disponible comme ligne budgétaire. Nous devons donc nous aligner sur ce montant», a-t-il insisté.

Soucieux de sauver ce qui peut encore l’être, le Vice président de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon, Landry Nkeyi, a indiqué, pour sa part, qu’ils «acceptaient la reprise du championnat avec le montant alloué dès que celui-ci sera décaissé».

Reste désormais à savoir sous quelle formule se déroulera le championnat. Car, celle initialement prévue, c’est-à-dire sous la forme de deux poules de 7 équipes avec play-offs, était calquée sur l’enveloppe des deux milliards espérés.

Dans la même catégorie