APS MAGAL DE TOUBA : 703 INDIVIDUS ARRÊTÉS POUR DIVERSES INFRACTIONS (POLICE) APS A TOUBA, L’ACMU VULGARISE SES OFFRES APS ALIOUNE SARR ÉVOQUE DES PISTES DE RELANCE DU PÔLE SINE SALOUM ACAP Quatorze éléments armés appréhendés à Birao par la MINUSCA remis à la justice NAN World Food Day: Expert advocates increased funding of agric to create jobs NAN Buhari inaugurates 2020 Armed Forces Emblem with N10m donation ANP Le Niger se dote d’une loi réprimant les infractions relatives au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction AIP De nombreux accidents dans les rues d’Issia liés à l’âge des conducteurs (Comité) Issia_Comité départemental de sécurité AIP La secrétaire d’État auprès du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant aux côtés des sinistrés de Grand-Bassam MAP Académie du Royaume du Maroc : Exposition sur « Trésors de l’Islam en Afrique. De Tombouctou à Zanzibar », du 17 octobre au 25 janvier à Rabat

Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football


  23 Janvier      0        Sport (2563),

   

Libreville, 23 Janvier (AGP) – Le ministre d’Etat, en charge des Sports, Alain Claude Bilié-By-Nzé, était en réunion ce mercredi avec les membres de la Fédération gabonaise de football, la Ligue nationale de football professionnel et de l’Association des footballeurs professionnels. Une séance de travail ayant abouti à la reprise du championnat national de 1ère et 2eme division pour la saison 2018-2019.

Si aucune date n’a officiellement été annoncée, l’on s’achemine néanmoins vers la reprise dans deux semaines des hostilités. Le ministre en charge des Sports, la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) et l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (Anfpg) sont parvenus à un accord : la reprise du National-Foot 1 et 2.

Bien avant cette issue – heureuse -, c’est selon, Alain Claude Bilié-By-Nzé a toutefois tenu à relever un certain nombre de disfonctionnements n’ayant pas favorisé «l’émergence» de ce championnat dit «professionnel». Il s’agit entre autres du mode de financement de la compétition, le déficit de structuration des clubs mais surtout l’incapacité de la Linafp à s’autofinancer. Autant de lourdeurs ayant favorisé le contexte actuel.

Ainsi, tout en réaffirmant la position du Gouvernement, Alain Claude Bilié-By-Nzé a invité les différentes parties à trouver des solutions et mécanismes susceptibles de s’arrimer au montant décaisser (1 milliard de F CFA) par l’Etat, afin que lesdits championnats se disputent sans interruption. «Les propositions que vous m’avez soumises tablaient sur 2 milliards. Nous ne souhaitons pas jouer le championnat si nous n’avons pas l’intégralité des ressources. Nous avons 1 milliard disponible comme ligne budgétaire. Nous devons donc nous aligner sur ce montant», a-t-il insisté.

Soucieux de sauver ce qui peut encore l’être, le Vice président de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon, Landry Nkeyi, a indiqué, pour sa part, qu’ils «acceptaient la reprise du championnat avec le montant alloué dès que celui-ci sera décaissé».

Reste désormais à savoir sous quelle formule se déroulera le championnat. Car, celle initialement prévue, c’est-à-dire sous la forme de deux poules de 7 équipes avec play-offs, était calquée sur l’enveloppe des deux milliards espérés.

Dans la même catégorie