AGP Boké/Éducation : Bientôt 2 écoles primaires pour la commune rurale de Kolaboui AGP Guinée/Manifestations : Condamnation par l’État-major des armées de l’attaque des PA (communiqué) AGP Guinée/Manifestations : Des installations de l’Armée (PA) saccagées et incendiées. AGP Gabon/National-Foot 1 : début des barrages le 26 octobre prochain ANGOP World Bank grants USD 110 million for health sector ANGOP Economy generates over 161,000 jobs GNA Employ technology to make African airports world-class-President GNA Give priority to NABCO trainees on permanent employment basis GNA GNA’s ‘efficacy’ must not be downplayed – Nana Apau Duah GNA “Calibration of medical equipment critical to human health” – GSA

6e  étape de la Tropicale Amissa Bongo : l’Allemand André Greipel  tient enfin sa victoire


  26 Janvier      0        Sport (2563),

   

Libreville, 26 janvier (AGP) – Le coureur Allemand de l’équipe Arkea-Samsic,  André Greipel, s’est adjugé  ce samedi 26 Janvier à Oyem,  la 6e étape de la petite reine gabonaise longue de 107 km en partant de Bitam (Nord). Guest star de cette 14e édition,  André Greipel, qui comptait à ce jour 155 victoires d’étapes à son actif, a ajouté une de plus à son long palmarès marqué par 11 victoires d’étapes au Tour de France.

Il est le coureur en activité  ayant  le plus grand nombre de victoires dans les courses cyclistes du monde. André Greipel, qui participe pour la première fois à une course en Afrique, a fait de parler de lui ce 26 janvier 2019 à Oyem (capitale provinciale du Woleu-Ntem). En effet, lors  de la 6e étape qui avait pour point de départ  la tribune officielle d’Oyem,  le pensionnaire d’Arkea-Samsic  s’est offert sa première victoire d’étape à une journée de la fin de la course.

Cette 6e étape, marquée par un circuit urbain dans la ville d’Oyem,  a débuté à Bitam à 09h 10 minutes. Après quelques kilomètres, le peloton enregistre un abandon du Marocain Hichame Akkaoui.  Une échappée conduite par quatre coureurs : Frapporti, Buru et Julius. Tesfom, Joseph Areruya et Bustao  occupaient le classement de meilleurs grimpeurs.

Au 46e km, l’écart de l’échappée des trois coureurs est 2’35 » de tête sur le peloton. Continuant de prendre de l’avance sur la tête du peloton, au 50 km, les trois baroudeurs étaient à 2’50 » puis à 3’05 » au 56 km.  A 14 km de l’arrivée, l’écart entre l’échappée et les poursuivants est à 1’15 ».  Les  trois coureurs, qui conduisaient l’échappée, rentrent dans la ville d’Oyem avec un écart de 1’45 » du peloton emmené par Direct Energie où Adrien Petit et le maillot jaune Niccolo Bonifacio, faisaient le travail.

Pourtant proche du 2e passage de l’arrivée, Frapporti, Buru et Julius, n’ont pas l’énergie nécessaire de garder le rythme.  Les trois hommes seront lâchés par leur physique après un gros effort.  Logiquement l’écart avec le peloton qui les pourchassait  est   réduit à 35 » juste avant la dernière montée du circuit urbain.

Annoncé comme favori de cette édition de la Tropicale Amissa Bongo, André Greipel a fait la force de ses jambes en s’imposant au sprint final en présence du ministre des Sports, Alain-Claude Bilié-By-Nzé et le gouverneur du Woleu-Ntem, Joël Ogouma.  «Il n’est pas du tout facile de remporter une course étape dans cette compétition. Il y a des bons coureurs qui partent très vite», a confie celui qu’on surnomme  »Gorille de Rostockl ».

Septième  à l’arrivée, Niccolo Bonifacio conserve sa première place avec 1- seconde d’avance sur le deuxième Lorenzo Manzin. La dernière étape de demain dimanche  à Libreville sera très disputée car, elle attribuera 19 secondes de bonifications.

Dans la même catégorie