AIP Les secrétaires de section de la coordination RHDP-Gbêkê 2 dotés de motos AIP Le ministre de l’Enseignement supérieur présente le projet  »Fonsti » aux députés AIP Besoin de plus de 10 milliards pour la mise en œuvre du Plan stratégique de développement du Gôh AIP Aka Aouélé satisfait de l’avancement des travaux de construction du CHR d’Aboisso AIP La jeunesse RHDP de Daloa mise en mission pour réussir l’enrôlement sur la liste électorale AIP Covid-19 : Aimée Zébéyoux offre des vivres à 108 villages du département de Gagnoa AIP L’enrôlement de 259 mille nouveaux majeurs attendus par le RHDP sur la liste électorale en juin AIP Covid-19 : Une ONG apporte son soutien à une cinquantaine de ménages à Yaosséhi AIP Deux structures de promotion des PME inaugurées à San-Pedro APS CAS ASYMPTOMATIQUES : ABDOULAYE DIOUF SARR ET SIDIKI KABA VISITENT LES CENTRES DE TRAITEMENT DE GUÉRÉO ET DE THIÈS

André Monra Lafia expose les innovations, les attentes liées aux participants du marathon salésie de Parakou


  30 Janvier      0        Sport (3220),

   

Porto-Novo, 30 Janv. 2019 (ABP) – Membre du comité d’organisation de la 12ème édition du marathon salésien de Parakou, le frère André Bio Monra Lafia a dévoilé, ce mardi, au cours d’un entretien, les innovations et les attentes en matière du nombre de participation au marathon de cette année, sans occulter de préciser l’impact de cet événement au niveau international.
Selon le frère André Bio Monra Lafia, l’innovation de la 12ème édition du marathon mettra un accent particulier sur la courtoisie des usagers de la route, dans le contexte où dans l’usage des routes, les plus forts ont tendance à dominer les plus faibles.
C’est pourquoi, poursuit-il, l’exclusivité est en lien avec le thème choisi « Rien n’est plus fort que la douceur et rien n’est plus doux que la force réelle » afin d’attirer l’attention des usagers sur le respect à observer les uns envers les autres sur les routes.
Par ailleurs, les coureurs de la 12ème édition dudit marathon seront reçus à l’arrivée par une scène ouverte aux danses traditionnelles et folkloriques le 09 février prochain.
Parlant de l’attente en matière du nombre de participation à ce marathon, M. André Bio Monra Lafia, Oblat de St François de Sales, espère environ mille (1000) athlètes venant de part et d’autre, au regard de l’expérience des années antérieures.
« C’est un plaisir pour nous de constater à la suite du marathon salésien, l’initiation d’autres courses à pieds dans le Bénin. Nous avons par exemple la course à pied des 14 kilomètres de Cotonou initiée par madame Rosalie, la course à pied de la foulée de Pendjari initiée par madame Noélie Yarigo, et le marathon des écoles catholiques de Parakou» a-t-il laissé entendre, comme impact du marathon salésien au plan national.
Dans la sous région, l’impact du marathon salésien de Parakou a permis aux athlètes de participer d’une manière ou d’une autre aux marathons de Lomé et celui de la côte d’ivoire qui a été récemment relancé.
Sur le plan international, le comité d’organisation a noué un partenariat avec le marathon du lac d’Annecy, où une place est réservée pour faire connaître le marathon salésien.
Grâce à ce partenariat, à en croire M. André Bio Monra Lafia, certains athlètes béninois y participent pour découvrir et mesurer leur capacité aux côtés d’autres athlètes.
«Nous sommes aussi invités chaque année au marathon de Bogelais, de Lyon et nous participons aussi aux Comrades de l’Afrique de Sud », a-t-il poursuivi.
A noter que, les forces de la sécurité publique et de la défense nationale travaillent étroitement avec les membres du comité d’organistion en vue de marquer d’un seau particulier l’édition 2019.
Les officiels de la fédération de l’athletisme béninois sont également associés pour que la course respecte les normes internationales d’athletisme avec l’encadrement de l’équipe médicale durant tout le processus.
Pour la 12ème édition du marathon Salésien de Parakou, les coureurs de 42Km195 prendont départ de Tchatchou à six heures du matin pour finir à cinq cent mètre avant l’entrée principale de la ville de Parakou (En quittant Cotonou). Les coureurs de 21Km 100 partiront du quartier Okédama à 08 heures pour échouer sur le même site, et enfin ceux de 10km prendront également départ du quartier Okédama à O8 heures 15mn pour finir au niveau que les autres.

Dans la même catégorie