GNA Court convicts driver for theft GNA Court fines driver for careless driving GNA Court dismisses application for disclosures in treason trial ACP Le PNUD accompagne la RDC dans ses efforts de redressement ACP L’application de l’IPR est un devoir civique pour tout fonctionnaire de l’Etat, soutient Yollande Ebongo ACP Denise Nyakeru Tshisekedi sollicite l’accompagnement des investisseurs britanniques pour sa Fondation ACP Un émissaire de João Lourenço reçu par Félix Tshisekedi APS LE KHALIFE GÉNÉRAL DES KHADRES ATTENDU À DIOURBEL À PARTIR DU 12 FÉVRIER APS GAMOU DE KAYMOR : L’ÉTAT DE LA PISTE D’ACCÈS ET L’ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE PRÉOCCUPENT LE COMITÉ D’ORGANISATION APS LE 2E VICE-PRÉSIDENT DE LA CAF SOUHAITE LE MAINTIEN DE LA COOPÉRATION AVEC LA FIFA

Niger : ultimatum de 2 semaines de l’intersyndicale pour la satisfaction de ses revendications


  31 Janvier      1        Society (12327),

   

Niamey, 31 janv. (ANP) – L’intersyndicale des travailleurs du Niger, un regroupement de 7 centrales syndicales a donné deux semaines au gouvernement pour satisfaire à ses revendications salariales et sociales, peut-on lire dans une déclaration rendue publique mercredi 30 janvier à Niamey.
Elle exige le respect par la partie gouvernementale les points de l’accord contenus dans un protocole signé le 20 octobre 2018, faute de quoi, le regroupement entend user de tous les moyens légaux pour faire aboutir ses doléances.
Celles-ci portent sur le parachèvement du processus d’élaboration et d’adoption du régime indemnitaire des agents de l’état couplé au paiement des stocks des incidences financières et la définition de mécanisme résolution d’incidences financières.
Les revendications ont trait aussi à l’octroi de l’indemnité spéciale de départ à la retraite aux agents de la fonction publique avec prise d’effet à compter de janvier 2019 ; à la révision de la convention collective interprofessionnelle ; à la révision du décret fixant les frais de déplacement accordés aux agents de la fonction publique et à la mise en œuvre du statut des agents auxiliaires.
L’intersyndicale réclame en outre la convocation du comité sur la réduction des hydrocarbures ;la création du cadre de concertation sur la réduction des prix de la téléphonie ; la mise à la disposition du comité chargé du parachèvement du processus de mise en place de la mutuelle de santé des agents de l’état ; l’organisation de l’atelier de validation sur la révision de la convention collective interprofessionnelle pour sa mise en œuvre à compter de janvier 2019.
L’intersyndicale des travailleurs comprend la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger(CDTN), la Confédération Nigérienne de Travail ‘(CNT) ; la Confédération Générale des Syndicats Libres (CGSL Niger) ; l’Union Générale de l’Economie Informelle (UGSEIN) ; l’Union Générale des Travailleurs du Niger (UGTN) ; l’Union Syndicale Progressiste des Travailleurs (USPT) et l’Union des Syndicats des Travailleurs du Niger (USTN).
Le Niger compte une douzaine de centrales syndicales.

Niger : ultimatum de 2 semaines de l’intersyndicale pour la satisfaction de ses revendications


  31 Janvier      1        Society (12327),

   

Niamey, 31 janv. (ANP) – L’intersyndicale des travailleurs du Niger, un regroupement de 7 centrales syndicales a donné deux semaines au gouvernement pour satisfaire à ses revendications salariales et sociales, peut-on lire dans une déclaration rendue publique mercredi 30 janvier à Niamey.
Elle exige le respect par la partie gouvernementale les points de l’accord contenus dans un protocole signé le 20 octobre 2018, faute de quoi, le regroupement entend user de tous les moyens légaux pour faire aboutir ses doléances.
Celles-ci portent sur le parachèvement du processus d’élaboration et d’adoption du régime indemnitaire des agents de l’état couplé au paiement des stocks des incidences financières et la définition de mécanisme résolution d’incidences financières.
Les revendications ont trait aussi à l’octroi de l’indemnité spéciale de départ à la retraite aux agents de la fonction publique avec prise d’effet à compter de janvier 2019 ; à la révision de la convention collective interprofessionnelle ; à la révision du décret fixant les frais de déplacement accordés aux agents de la fonction publique et à la mise en œuvre du statut des agents auxiliaires.
L’intersyndicale réclame en outre la convocation du comité sur la réduction des hydrocarbures ;la création du cadre de concertation sur la réduction des prix de la téléphonie ; la mise à la disposition du comité chargé du parachèvement du processus de mise en place de la mutuelle de santé des agents de l’état ; l’organisation de l’atelier de validation sur la révision de la convention collective interprofessionnelle pour sa mise en œuvre à compter de janvier 2019.
L’intersyndicale des travailleurs comprend la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger(CDTN), la Confédération Nigérienne de Travail ‘(CNT) ; la Confédération Générale des Syndicats Libres (CGSL Niger) ; l’Union Générale de l’Economie Informelle (UGSEIN) ; l’Union Générale des Travailleurs du Niger (UGTN) ; l’Union Syndicale Progressiste des Travailleurs (USPT) et l’Union des Syndicats des Travailleurs du Niger (USTN).
Le Niger compte une douzaine de centrales syndicales.

Dans la même catégorie