ANGOP Futsal: Definida selecção para « operação » Zâmbia ANGOP Angolano vence primeiro jogo da pré-época na NBA ANGOP Malanje: FAO defende estratégias de reforço da segurança alimentar ANGOP Artistas angolanos expõem na Feira de Artes de Paris MAP Une nouvelle page s’ouvre dans les relations maroco-sud-africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) LINA UPP Senatorial Candidate Files Appeal To NEC Board Over By-Election LINA FAO Pledges Support For Food Security In Liberia

Football féminin : la Fégafoot prévoit 5000 licenciées d’ici 2022


  1 Février      1        Sport (2563),

   

Libreville, 1er Février (AGP) – La Fédération gabonaise de football (Fégafoot), par la voix de la présidente de la Commission du football féminin, Léocadie Ntsame, a présenté ce projet, jeudi, à la délégation du bureau régional de la Fifa pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre en visite au Gabon.

La présidente de la Commission du football féminin à la Fégafoot a présenté, aux deux membres du bureau régional de la Fifa pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, présents à Libreville depuis le 30 janvier, son plan d’action, pour les 3 prochaines années. Après avoir brièvement décliné l’organigramme de la commission dont elle a la charge, Léocadie Ntsame a exposé à El Hadj Wack Diop et sa collègue Fatou Camara, son programme d’actions qui s’articule essentiellement sur «la consolidation de la pratique du football de base à tous les niveaux, la réorganisation du football féminin au sein des ligues provinciales avec l’implication des chefs d’établissements et la vulgarisation sur toute l’étendue du territoire national».

L’objectif, selon elle, étant de franchir en 2022 le cap de 2000 licenciées. L’autre souhait de l’ancienne internationale gabonaise est de répondre au défi de la féminisation à tous les postes (administratif, encadrement, sportif).

C’est dans cette optique que cette dernière a sollicité l’aide du bureau régional de la Fifa dans la matérialisation et la réalisation de ces projets. Non sans évoquer certaines préoccupations liées au futur déplacement de la sélection U19 pour sa participation au Tournoi de Marseille au mois de mai prochain. «Il existe un fonds de solidarité au sein de la Fifa et il existe certains critères pour prétendre y bénéficier. Vous pouvez en effet compter sur nous pour vous aider à aller de l’avant, car le développement du football féminin fait partie des objectifs de la Fifa», a rassuré Fatou Camara, membre du bureau régional de la Fifa.

A noter que le président de la Fédération gabonaise de football, Pierre-Alain Mounguengui, s’est également prêté à cet exercice en présentant à ses hôtes, l’organisation du football des jeunes.

Dans la même catégorie