ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS ACI LA 9ÈME SESSION ORDINAIRE ADMINISTRATIVE PRÉVUE EN JUIN PROCHAIN ACI LES EXPERTS MÉDICAUX CHINOIS PARTAGENT LEUR EXPÉRIENCE SUR LA RIPOSTE AU COVID-19 ACI SOUTIEN DE LA RUSSIE AUX INDÉPENDANCES DES PAYS AFRICAINS DES ANNÉES 60 ACI LES SOCIÉTÉS RASEL-BEC ET SGEC-CONGO FAVORABES POUR LA RÉHABILITATION DES INFRASTRUCTURES D’EAU AU CHU-B AIP L’ancien abattoir de Bouna bientôt fonctionnel AIP Covid-19: l’AIAK apporte son soutien aux communautés en charge des personnes vulnérables AIP Les populations rurales plus respectueuses des mesures barrières à Toulépleu ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS AIP Covid-19: les Coges du Bounkani invités à offrir des kits de protection dans les écoles

Mercato : le footballeur gabonais Malick Evouna a (enfin) trouvé un club


  1 Février      0        Sport (3220),

   

Libreville, 1er Février (AGP) – L’international gabonais, Malick Evouna s’est engagé avec le club portugais de Santa Clara (D1) pour une durée de deux ans et demi.

Placardisé au club turc de Konyasport, puis éloigné des terrains durant plusieurs mois, Malick Evouna va découvrir un nouveau championnat. Ce dernier a, en effet, récemment paraphé un contrat de deux ans et demi avec le modeste club portugais de Santa Clara. Un nouveau challenge pour l’attaquant gabonais et ancien joueur du Centre Mbérie sportif (CMS).

Après un remarquable passage au Maroc au sein du Wydad de Casablanca (WAC), club avec lequel il remporte le championnat durant la saison 2014-2015, avec le titre de meilleur buteur de l’exercice (16 réalisations), Malick Evouna n’a malheureusement pas connu la même réussite un an plus tard sous les couleurs du club égyptien, Al Ahly SC. Il fut par la suite prêté au Tiajin Teda (première division chinoise). Une aventure «exotique» en Chine non concluante.

Le joueur de 27 ans a néanmoins rebondi en Europe du côté de Konyasport, une pige qui tournera court car, le joueur n’avait véritablement pas répondu aux attentes de ses nouveaux dirigeants. Il s’en est suivi, une traversée du désert éloignant ce dernier des pelouses durant plusieurs mois au point de ne même plus être convoqué en sélection nationale.

Ce nouveau bail devrait donc permettre au natif de Libreville de retrouver des sensations et du temps de jeu et pourquoi pas taper dans l’œil du sélectionneur national, Daniel Cousin, dans l’optique du très prometteur Burundi-Gabon du 23 mars prochain, qualificatif pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations, Egypte 2019.

Dans la même catégorie