MAP La BAD lance le projet « 50 millions de femmes africaines ont la parole » APS CEDEAO : POUR UNE APPROPRIATION DU DROIT COMMUNAUTAIRE À LA BASE APS MACKY SALL A REÇU LES RAPPORTS D’ACTIVITÉS 2017 ET 2018 DE L’OFNAC APS LA SONATEL RÉALISE UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE PLUS DE 1000 MILLIARDS CFA EN 2019 AIP International/ SIA 2020 : ‘’Désormais, il faut compter avec le Conseil hévéa-palmier à huile’’ (DG) GNA Aduana Stars unveils Paa Kwesi Fabin as new coach GNA Black Bombers Captain sails through to Tokyo 2020 GNA 80 years of quality education: Aggrey Memorial AME Zion SHS story GNA Let’s continue pursuing justice for massacred Ghanaians GNA Vice President marks 28 February incident with veterans

Un expert évoque les perspectives du projet « Villes Durables »


  5 Février      3        Environment (1349), Sustainable Development (1908),

   

Dakar, 5 fév (APS) – La mise en œuvre du concept de ’’Villes durables’’ donne au Sénégal l’opportunité de « se positionner comme un modèle de développement industriel inclusif et durable, a indiqué, mardi, à Dakar, l’expert Malick Sy de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).

« Ce travail sur les villes durables est une opportunité pour le Sénégal de se positionner comme un modèle de développement industriel inclusif et durable et de développer un véritable secteur d’activités +vertes+, de biens et services environnementaux, un secteur en pleine expansion », a-t-il soutenu.

Il intervenait lors d’un atelier d’échanges et de partage sur la composante 2 du projet « Villes durables » portant sur la promotion des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la gestion
intégrée des déchets dans le parc industriel de Diamniadio.

Ce projet-pilote devrait favoriser l’institutionnalisation de bonnes pratiques de management environnemental dans le secteur industriel au Sénégal, selon l’expert.

« Il pourra permettre de faire éclore des entreprises compétitives et durables, surtout dans le secteur des PME/PMI, afin que les chaînes de valeur soient prises en charge mais aussi que des intégrations industrielles performantes soient promues dans le cadre des symbioses industrielles qui contribueraient à la valorisation des ressources et à leur consommation sobre et rationnelle », a-t-il analysé.

Le programme pilote « Villes durables’’ est mis en œuvre par le Bureau de mise à niveau (BMN) des entreprises, à travers un financement du Fonds pour l’environnement mondial (FEM).

Selon Malick Sy, la compétitivité et la durabilité des entreprises au Sénégal, passent par des systèmes énergétiques à faibles émissions influant aussi sur les coûts de production pour plus de productivité et de rentabilité.

Il rappelle que cette problématique s’inscrit dans les perspectives de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) visant à réconcilier l’impératif de sauvegarde de la planète et les exigences de compétitivité et de performance à travers la promotion de systèmes de management de l’environnement sobres en carbone.
SBS/BK/ASG

Dans la même catégorie