ACP Le caucus des élus nationaux et sénateurs du Kongo Central réaffirme son soutien à Ronsard Malonda ACP Un Forum consultatif à Kinshasa sur la fiscalité du tabac en RDC ACP Moratoire d’un mois accordé aux entreprises minières pour confiner les travailleurs du Lualaba et du Haut-Katanga AIP Les populations de trois villages de Bonoua s’engagent à lutter contre l’insalubrité APS MATAM : DU MATÉRIEL D’IRRIGATION AUX FEMMES DE NGUIDJILONE AMI La Mauritanie préside les travaux de la 43ème session du conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports AGP PR felicita homólogo de Cabo Verde pela independência AGP PR felicita homólogo de Cabo Verde pela independência ANGOP Covid-19: Angola regista mais sete novos casos positivos AGP Tougué/Santé : 30.708 enfants concernés par la campagne anti-paludisme saisonnier.

« YOKKU BA YEKKO’’ DU PUR : UN PROGRAMME POUR BOULEVERSER LES PRATIQUES POLITIQUES


  6 Février      2        Politics (8538),

   

Dakar, 5 fèv (APS) – Le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), à travers son programme « Yokku ba Yekko » (croissance partagée), souhaite bouleverser les pratiques politiques qui ont marqué ces dernières décennies le landerneau politique, a déclaré mardi à Dakar El Hadj Mansour Ndiaye, membre de la cellule des cadres et du comité directeur de cette formation politique.

Elhadji Mansour Ndiaye s’exprimait lors de la troisième session des « mardis de Brottier », une rencontre à l’initiative de l’association Présence chrétienne et de la radio Espérance consistant en l’audition des candidats ou de leurs représentants sur leurs programmes et offres politiques.

Venu exposer le programme du candidat Issa Sall à ce forum auquel sont attendus tous les cinq candidats en lice pour la présidentielle ou leurs représentants, il a indiqué que le PUR propose avant tout ’’un rééquilibrage institutionnel’’. Il s’agit de faire en sorte que ’’le pouvoir puisse arrêter le pouvoir’’.

Selon lui, le candidat Issa Sall ’’ne fait pas de promesses, mais s’engage à résoudre les 100 questions que se posent les Sénégalais dans leur majorité.’’ Ce qui est à l’origine du slogan ’’PUR100’’, renseigne M. Ndiaye.

« Nous proposons un programme qui a un soubassement social, avec lequel le Sénégalais sera acteur de son propre développement et non un spectateur », a fait valoir le docteur en sociologie du développement.

El Hadji Mansour Ndiaye indique également que le candidat Issa Sall ’’s’engage à réduire le train de vie de l’Etat, avec notamment la suppression d’institutions budgétivores et la réunion de ministères connexes’’.

Outre l’introduction des langues nationales dans le système éducatif, M. Ndiaye soutient que le candidat du « PUR100 » propose un retour « aux valeurs sociales qui animaient la famille africaine traditionnelle ».

Revenant sur le programme sportif du PUR, il soutient que le concept sports-études sera au cœur de cette politique de jeunes.

Selon lui, celle-ci va permettre « de détecter des talents dès le bas âge, mais aussi de palier l’échec scolaire en facilitant à ces jeunes recalés dans les études de pouvoir réussir dans le sport de haut niveau ».

Sa conviction est que « l’économie peut être soutenue par le sport ».

SMD/ASG/BK

Dans la même catégorie