AIP Un élève, présumé membre d’un gang à Tiébissou, aux arrêts AIP Une Ong s’engage pour l’école et l’alphabétisation de masse à Oumé AIP Les projets de l’ex-PPU reversés aux départements ministériels MAP Foot/Ligue des champions : la CAF déclare officiellement l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 MAP Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains AIP Une enquête ouverte sur le projet de renforcement de l’axe routier Bouaké-Daoukro AIP Une centaine de femmes du PDCI rejoignent le RHDP AIP Le Premier ministre lance lundi les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié AIP Dix motos remises pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité AIP La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme

La 2ème Conférence des femmes d’affaires arabes et africaines entame ses travaux à Marrakech


  13 Février      0        Businesses (178), Economy (5777), Women's Leadership (335),

   

Rabat, 13/02/2019 (MAP)- Les travaux de la deuxième édition de la Conférence des femmes d’affaires arabes et africaines, initiée cette année sous le thème « la réalisation des objectifs de développement durable à travers le soutien des femmes entrepreneures », ont été ouverts mercredi au Palais des congrès à Marrakech.

Organisée par l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), en partenariat avec l’Union Arabe pour le Développement des Exportations Industrielles (AUIED), cette 2ème Conférence connaît la participation de ministres, d’éminentes personnalités ainsi que plus d’une trentaine d’experts chevronnés venus d’une dizaine de pays africains et du Moyen-Orient.

Prennent part également à cette rencontre de deux jours, plus de 200 personnes de haut niveau, d’hommes et femmes d’affaires, d’investisseurs et de représentants d’institutions financières internationales, de gouvernements, d’universités et d’ONG.

Lors de ce conclave, plusieurs panels sont programmés avec des thématiques différentes telles que le soutien des gouvernements arabes et africains à l’entrepreneuriat féminin, les « best practices » (les meilleures pratiques), l’utilisation de l’innovation comme levier favorisant le renforcement du rôle des femmes entrepreneures dans le développement économique, la participation des femmes d’affaires dans le commerce, les contraintes de l’entrepreneuriat liées au financement et le partage d’expériences réussies d’entrepreneures.

A l’issue de cette Conférence, un Manifeste sera rendu public formalisant ainsi les engagements pour un développement équitable et durable.

Dans la même catégorie