ANG Deputados da maioria aprovam Programa de Governo ANG Bissau acolhe seminário internacional sobre justiça restaurativa ANG Governo e PAM assinam acordo para acabar com fome no país ANG Iniciados trabalhos da 5ª revisão anual dos projectos comunitários no país APS UN EXPERT DONNE LA RECETTE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN AFRIQUE ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANGOP FAO investe mais de USD 7 milhões para recuperação de resiliência APS UNE DÉLÉGATION DES ’’PANAFRICAINES’’ À LA 12E CONFÉRENCE DU PAP SUR LES DROITS DES FEMMES AIP Côte d’Ivoire-AIP / Caravane sur la sécurité routière : 125 casques offerts aux chauffeurs de taxis-motos et autres usagers de Béoumi

Gabon Oil national-Foot 1» (fin de la 1ère journée) : le CMS se complique la tâche


  26 Février      0        Sport (2563),

   

Libreville, 25 Février (AGP) – En concédant un match nul et vierge dimanche, face à Akanda (0-0), le Centre Mbéri sportif (A.O CMS) s’est visiblement compliqué la tâche dans une poule A déjà dominée par Missile tombeur du CF Mounana (2-0) en ouverture. Le dimanche 3 mars prochain, c’est une équipe de mounanaise, déjà blessée, qui se dressera devant le CMS pour se relancer au risque d’hypothéquer sa qualification pour la phase des play-offs.

Cédric Mandjel, attaquant de l’A.O CMS a, assurément repassée dans sa tête tout au long de la nuit, le film de l’action de but galvaudée à la 56e minute face au portier Akandais, Constant Manon, en match comptant pour la première journée du National-Foo1 pour le compte de la poule A.

En effet, après une domination du CMS en première période débutée sur les chapeaux, l’A.O CMS, les Montagnards ont repris la deuxième mi-temps sur la même dynamique dans l’espoir de faire plier l’échine à une équipe d’Akanda FC qui a montré beaucoup de fébrilités durant cette rencontre. Un groupe constitué uniquement des clubs de Libreville et déjà, dominé par Missile FC, bourreau du FC Mounana (2-0) samedi dernier en ouverture.

Et pourtant, le Centre Mbéri sportif semblait favori sur le pied au regard de son capital humain composé des joueurs talentueux et expérimentés capables de faire la différence si la défense adverse se mettait en erreur. Parmi ces hommes «forts», on peut citer Stéphane Manimé, censé être le dynamiteur du CMS et Bonieck Faah, taulier du groupe, pour ne citer que ces deux. Malheureusement, ils n’ont pas mené leur équipe vers la victoire.

C’est plutôt le jeune Grâce à Dieu Youmou Ngadi international gabonais U20, qui s’est démarqué au cœur du jeu par son activité et par sa faculté à prendre ses responsabilités quand il le fallait.

Si du côté de la défense centrale, des flancs de l’attaques et un tout petit peu le milieu de terrain, Brice Ondo peut dormir tranquillement, ce n’est pas le cas pour l’axe de l’attaque où le coach du CMS devra absolument faire réglages, car lors du match face à Akanda FC, ses attaquants ont manqué de réalisme dans la finition.

Pour ce match face aux Akandais, hormis les ratés et les problèmes de positionnement de Cédric Manjel, Stéphane Manimé, dont on connait le talent, a été complètement passé à côté de son match. Placé au cœur du jeu des Montagnards, Manimé a brillé par un jeu empreint de facilité et de légèreté. L’ancien sociétaire d’Adouma FC n’est pas ce porteur d’eau au milieu de terrain. La seule fois qu’il s’est fait signaler c’était à la 56e minute lorsqu’il délivra un amour de passe à Mandjel.

Du côté d’Akanda FC, le coach Michel Mbatchi Ngoma, dont l’effectif a été considérablement remanié, a du pain sur la planche. En effet, le match d’hier, lui a certainement permis de voir les lacunes de son équipe qui sera opposée à Missile FC, le week-end prochain.

Michel Ngoma devra aussi, trouver le système de jeu qui sied à son équipe qui a la facilité à se projeter vers l’avant par les flancs. Ce qui représente déjà un atout pour cette formation remaniée à plus de 85%.

Notons que dans le groupe B, l’Olympique de Mandji est allé tenir en échec le Stade Migovéen (1-1) à Port-Gentil, une poule où toutes les équipes sont encore à égalité. Tout devra se décider le week-end prochain.

Gabon Oil national-Foot 1» (fin de la 1ère journée) : le CMS se complique la tâche


  26 Février      0        Sport (2563),

   

Libreville, 25 Février (AGP) – En concédant un match nul et vierge dimanche, face à Akanda (0-0), le Centre Mbéri sportif (A.O CMS) s’est visiblement compliqué la tâche dans une poule A déjà dominée par Missile tombeur du CF Mounana (2-0) en ouverture. Le dimanche 3 mars prochain, c’est une équipe de mounanaise, déjà blessée, qui se dressera devant le CMS pour se relancer au risque d’hypothéquer sa qualification pour la phase des play-offs.

Cédric Mandjel, attaquant de l’A.O CMS a, assurément repassée dans sa tête tout au long de la nuit, le film de l’action de but galvaudée à la 56e minute face au portier Akandais, Constant Manon, en match comptant pour la première journée du National-Foo1 pour le compte de la poule A.

En effet, après une domination du CMS en première période débutée sur les chapeaux, l’A.O CMS, les Montagnards ont repris la deuxième mi-temps sur la même dynamique dans l’espoir de faire plier l’échine à une équipe d’Akanda FC qui a montré beaucoup de fébrilités durant cette rencontre. Un groupe constitué uniquement des clubs de Libreville et déjà, dominé par Missile FC, bourreau du FC Mounana (2-0) samedi dernier en ouverture.

Et pourtant, le Centre Mbéri sportif semblait favori sur le pied au regard de son capital humain composé des joueurs talentueux et expérimentés capables de faire la différence si la défense adverse se mettait en erreur. Parmi ces hommes «forts», on peut citer Stéphane Manimé, censé être le dynamiteur du CMS et Bonieck Faah, taulier du groupe, pour ne citer que ces deux. Malheureusement, ils n’ont pas mené leur équipe vers la victoire.

C’est plutôt le jeune Grâce à Dieu Youmou Ngadi international gabonais U20, qui s’est démarqué au cœur du jeu par son activité et par sa faculté à prendre ses responsabilités quand il le fallait.

Si du côté de la défense centrale, des flancs de l’attaques et un tout petit peu le milieu de terrain, Brice Ondo peut dormir tranquillement, ce n’est pas le cas pour l’axe de l’attaque où le coach du CMS devra absolument faire réglages, car lors du match face à Akanda FC, ses attaquants ont manqué de réalisme dans la finition.

Pour ce match face aux Akandais, hormis les ratés et les problèmes de positionnement de Cédric Manjel, Stéphane Manimé, dont on connait le talent, a été complètement passé à côté de son match. Placé au cœur du jeu des Montagnards, Manimé a brillé par un jeu empreint de facilité et de légèreté. L’ancien sociétaire d’Adouma FC n’est pas ce porteur d’eau au milieu de terrain. La seule fois qu’il s’est fait signaler c’était à la 56e minute lorsqu’il délivra un amour de passe à Mandjel.

Du côté d’Akanda FC, le coach Michel Mbatchi Ngoma, dont l’effectif a été considérablement remanié, a du pain sur la planche. En effet, le match d’hier, lui a certainement permis de voir les lacunes de son équipe qui sera opposée à Missile FC, le week-end prochain.

Michel Ngoma devra aussi, trouver le système de jeu qui sied à son équipe qui a la facilité à se projeter vers l’avant par les flancs. Ce qui représente déjà un atout pour cette formation remaniée à plus de 85%.

Notons que dans le groupe B, l’Olympique de Mandji est allé tenir en échec le Stade Migovéen (1-1) à Port-Gentil, une poule où toutes les équipes sont encore à égalité. Tout devra se décider le week-end prochain.

Dans la même catégorie