ANP Le Niger se dote d’une Politique nationale en science, technologie et innovation ANP Création au Niger d’une Agence de Promotion du Tourisme ANP Covid-19 : Prorogation pour trois mois de l’état d’urgence sanitaire au Niger ANP Niger : Révision du plan de campagne agropastorale 2020 et du programme de cultures irriguées 2020-2021 ANP « Les droits des femmes face à la propagation de la covid-19 » au cœur de la Journée Mondiale de la Population AIP NSOA: 275 élèves officiers et sous-officiers des Douanes présentés au drapeau AIP COVID-19 : La Côte d’Ivoire franchit la barre des 12.000 cas confirmés GNA Voters Registration: Over three million registration recorded so far GNA Be professional not partisan – Police told GNA KMA to set up two sanitation courts

Burkina : le Premier ministre sollicite l’accompagnement de la communauté musulmane


  28 Février      0        Society (17485),

   

Ouagadougou, 28fév. 2019-(AIB)-Le nouveau Premier ministre burkinabè Christophe  Marie Joseph Dabiré a demandé  jeudi, l’accompagnement de  la communauté musulmane pour  mener à bien ses fonctions, a constaté un journaliste de l’AIB.
«Nous sommes tous des croyants aujourd’hui et il est important que l’on sache confier à Dieu tout ce qui se passe au niveau de notre pays parce que nous avons besoin de la paix, de la sécurité et du développement», a indiqué Christophe Dabiré à l’issue d’un échange avec la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).

Selon le chef du gouvernement, la FAIB a toujours soutenu le Burkina Faso par des prières et les «Douas ».
D’après lui, il est toujours important de demander aux personnes  ressources que sont les Imams, les Cheicks de continuer à apporter leur soutien au pays.
Le porte-parole de la Fédération, Cheick Aboubacar Doucouré  a assuré que la communauté musulmane est prête à soutenir le gouvernement pour l’atteinte de ses objectifs,  surtout la lutte contre l’insécurité au Burkina.
«La  Fédération est disponible pour accompagner les autorités à  défendre la paix, la cohésion sociale, la prospérité dans notre pays»,  a dit Cheick Doucouré.
Le Burkina Faso est un pays laïque où les différentes confessions religieuses vivent en harmonies et apportent souvent leurs conseils à l’Etat quand la situation l’exige.

Dans la même catégorie