GNA BOST shuts head office over COVID-19 MAP Sa Majesté le Roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres APS OUMAR MBALLO ANNONCE SON PROCHAIN ALBUM TRAVAILLÉ ’’SÉRIEUSEMENT’’ DURANT LE CONFINEMENT APS L’INITIATIVE PENSERAGIR : UNE PLATEFORME DE ‘’CIRCULATION DES IDÉES SUR LES QUESTIONS MAJEURES’’ APS COVID-19 : LES SFD PLOMBÉS AU COURS DES 4 PREMIERS MOIS DE LA CRISE (RESPONSABLES) APS NGALLA SYLLA POUR LA FIN DES FRONTIÈRES ENTRE LE FOOT FORMEL ET LE BEACH SOCCER AIP Une plateforme de la société civile plaide pour vraie politique d’anticipation et de prévention des inondations AIP Des populations de Zuénoula plaident pour l’accès à l’eau potable AIP Début des travaux de construction du collège de proximité de Arikokaha AIP Inter/ Covid-19 : point de la situation en Afrique

GABON : Le Conseil national de la Démocratie en assemblée plénière


  28 Février      7        Politics (8538),

   

Libreville, 28 Février (AGP) – Une assemblée plénière extraordinaire du Conseil national de la démocratie, dirigée par son président, Me Séraphin Ndaot, s’est ouverte ce jeudi 28 février à Libreville, en présence du Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, les institutionnels, les diplomates et acteurs politiques.

Au cours de cette rencontre, il sera question d’aborder des sujets inscrits à l’ordre du jour dont le fonctionnement de l’institution qu’est le CND ; les recommandations issues du dialogue politique, visant le CND et leur suivi ainsi que les perspectives.

Le président du CND, Séraphin Ndaot Rembogo a mis à profit cette plénière, pour rappeler à l’assistance les missions dévolues au CND qui sont, selon lui, «la consolidation de la démocratie par le dialogue et la concertation permanente».

Cette rentrée se tient après la déclaration de politique générale du Premier ministre à l’Assemblée nationale. Dans son discours, il a annoncé que la concertation et le dialogue feront partie de la feuille de route du gouvernement. Julien Nkoghé Békalé avait indiqué la nécessité, pour son équipe, de privilégier la concertation aussi bien avec les acteurs politiques qu’avec les autres couches de la société, à condition que celle-ci se fasse dans le strict respect de la loi.

Créé en 1996, le Conseil National de la Démocratie a connu une redynamisation en  2015, à l’initiative  du président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans le but de permettre un dialogue permanent au sein  de la classe politique.

Il (CND)  compte actuellement 65 formations politiques.

Dans la même catégorie