AGP Mamou- Page Noire : Le Directeur Régional de la Santé de Mamou n’est plus ! AGP Mamou-Media: Formation de 13 points focaux de l’AGP AGP N’Zérékoré/COVID-19 : L’USAID lance un projet de sensibilisation contre le coronavirus dans la région AGP Guinée/Société : Visite de la ministre Hawa Béavogui dans les centres informatiques des CAF AGP Mamou-Election: 473 personnes radiées lors de l’enrôlement exceptionnel (CEPI) ANP Pluies diluviennes à Maradi : 4728 maisons effondrées, 12 décès et 45 blessés dans la région ANP Le Niger se dote d’un Fonds National d’Appui aux PME et PMI (FONAP). ANP Niger : Renouvellement de la prorogation des mandats des conseils municipaux ANP Niger : Le gouvernement proclame l’état d’urgence dans les Départements de Balleyara et de Kollo (Région de Tillabéri). AIP Côte d’Ivoire: L’ANP invite les journalistes à avoir un esprit critique dans le traitement des faits (communiqué)

La prise en charge médicale des cas d’Ebola se poursuit à Butembo après la destruction de deux centres de traitement


  2 Mars      4        LeaderShip Feminin (6061),

   

Kinshasa, 02 mars 2019 (ACP).- La structure de prise en charge médicale des cas d’Ebola est encore fonctionnelle dans la ville de Butembo au centre de transit (CT) situé dans l’enceinte de l’hôpital général de référence de Katwa après la destruction des centres de traitement d’Ebola (CTE) de Katwa et de Butembo par des inciviques non encore identifiés, rapporte le ministère de la Santé dans un communiqué faisant état de la situation épidémiologique de cette maladie dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, parvenu samedi à l’ACP.

Selon la source, les ONGs internationales Médecins Sans Frontières et Alima ont décidé de retirer leurs équipes déployées dans la ville de Butembo, suite aux incidents sécuritaires de ces derniers jours, tout en continuant leurs activités dans les autres zones touchées par l’épidémie. Après la destruction de deux CTE, la seule structure de prise en charge des patients encore fonctionnelle dans la ville est le centre de transit (CT) situé dans l’enceinte de l’hôpital général de référence de Katwa.

Le centre de transit (initialement destiné à prendre en charge les patients suspects en attente des résultats de leurs tests de laboratoire), signale le communiqué, a été légèrement réaménagé pour accueillir les patients confirmés venant des deux CTE détruits. La gestion du CT a été immédiatement reprise par le ministère de la Santé, en collaboration avec l’OMS et l’UNICEF, afin d’assurer la prise en charge des patients.

Les médecins, infirmiers et hygiénistes travaillant dans les CTE et le CT sont tous des agents de santé locaux vivant dans la région. Malgré le choc des derniers évènements, nombreux sont revenus à leur poste pour continuer à faire avancer la riposte contre Ebola.

Le communiqué précise que le CT a une capacité de 35 lits et que suite au transfert de tous les patients qui étaient au CTE de Butembo, le CT accueille actuellement 31 patients, dont 12 cas confirmés et 19 cas suspects. Tous les cas confirmés qui avaient pris fuite lors de l’attaque du CTE de Butembo, précise la source, ont été retrouvés et sont hospitalisés.

Dix lits complémentaires seront ajoutés le plus tôt possible pour augmenter la capacité du CT, tandis que les équipes logistiques ont commencé leur travail d’évaluation des dégâts matériels dans les deux CTE attaqués afin de lancer les travaux de réhabilitation de ces structures le plus rapidement possible.

Dans la même catégorie