AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les forces de défense et de sécurité à Korhogo présentent leurs condoléances à la famille du Premier ministre AGP Guinée-Covid-19 : 88 nouveaux cas positifs pour un cumul de 5.969 cas confirmés de coronavirus GNA Ghanaian Christian leaders mourn Evangelist Morris Cerullo ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna

Côte d’Ivoire/ Les imams de la ville d’Aboisso prient pour la paix


  3 Mars      3        Society (17485),

   

 

Aboisso, 03 mars (AIP)-Les imams de  la ville d’Aboisso ont prié pour la paix et la cohésion sociale  en Côte d’Ivoire, samedi, à l’initiative du Conseil supérieur des imams (COSIM) départemental.

Cette séance de prières, qui a réuni tous les imams des mosquées de la ville, a été faite de lectures du Saint Coran, de prières et bénédictions pour la commune, le département d’Aboisso et toute la Côte d’Ivoire.

« Les imams ont décidé d’organiser cette séance de prière et de bénédictions pour que l’atmosphère sociale soit apaisée dans notre pays. La Côte d’Ivoire a besoin de paix et de bénédictions. Si chaque cœur est apaisé, notre pays sera apaisé, » a expliqué l’imam Bello Abdoul Fataw, vice-président du COSIM local et porte-parole des imams.

Après les séances de prières, le président du COSIM départemental, El Hadji Aboubakar Diabagaté, a fait des bénédictions.

Il a exhorté ses pairs à continuer de prôner la paix et la réconciliation dans leurs sermons de vendredi. « Sans la paix et le pardon, rien n’est possible. Nous devons nous entendre à tout prix. Que chaque fidèle musulman soit un acteur de paix, de réconciliation et de développement. Que tous les imams continuent de prôner la paix et la réconciliation dans leurs sermons ! » a-t-il exhorté.

Le guide religieux a saisi l’occasion pour condamner l’islam radical, le djihadisme et le terrorisme, qui endeuillent des familles à travers le monde. Il a, enfin, traduit la reconnaissance de la communauté musulmane aux autorités locales, aux élus et cadres, et à la chefferie traditionnelle, qui ont toujours apporté leur soutien aux fidèles musulmans.

 

Dans la même catégorie