ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS ACI LA 9ÈME SESSION ORDINAIRE ADMINISTRATIVE PRÉVUE EN JUIN PROCHAIN ACI LES EXPERTS MÉDICAUX CHINOIS PARTAGENT LEUR EXPÉRIENCE SUR LA RIPOSTE AU COVID-19 ACI SOUTIEN DE LA RUSSIE AUX INDÉPENDANCES DES PAYS AFRICAINS DES ANNÉES 60 ACI LES SOCIÉTÉS RASEL-BEC ET SGEC-CONGO FAVORABES POUR LA RÉHABILITATION DES INFRASTRUCTURES D’EAU AU CHU-B AIP L’ancien abattoir de Bouna bientôt fonctionnel AIP Covid-19: l’AIAK apporte son soutien aux communautés en charge des personnes vulnérables AIP Les populations rurales plus respectueuses des mesures barrières à Toulépleu ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS AIP Covid-19: les Coges du Bounkani invités à offrir des kits de protection dans les écoles

Championnat du Mali de football : la compétition reprendra ses droits prochainement avec 23 équipes


  5 Mars      1        Sport (3220),

   

Bamako, 05/03/2019 (MAP) – Le championnat malien de première division de football devrait reprendre incessamment ses droits, avec 23 équipes, ont rapporté mardi les médias locaux, citant la Fédération Internationale de football Association (FIFA).

Le football malien avait sombré depuis 2017 dans une crise sans précédent, ce qui a poussé la FIFA a intervenir et mettre sur pied un Comité de Normalisation (CONOR) qui n’avait pas arrangé la situation, depuis.

Prolongé à 2 reprises, cet organe de restructuration du football malien vient d’obtenir, selon le même source, « une nouvelle prorogation jusqu’en août 2019, afin de pouvoir organiser des élections à la Femafoot (Fédération malienne de football) ».

« Les protagonistes de la crise du football malien, réunis à Zurich, afin de discuter ensemble de la marche à suivre pour l’intérêt du football malien, sont tombés d’accord de faire un championnat à 23 équipes », a souligné la même source, expliquant que le nombre d’équipes devant prendre part au championnat était l’une des pommes de discorde entre les différentes parties depuis des mois.

Le coup d’envoi du Championnat avait été reporté à plusieurs reprises en raison d’un climat qui ne s’y prêtait pas avec les dissensions internes au sein de la Fémafoot, déclenchées au lendemain de l’assemblée générale ordinaire en octobre 2017 et qui avaient contraint la FIFA, à l’époque, à mettre en place une feuille de route pour la gestion courante.

Le Mali ne dispose pas d’un championnat depuis une saison et demie. La saison 2017 a été suspendue à la 22è journée.

Dans la même catégorie