ANG Deputados da maioria aprovam Programa de Governo ANG Bissau acolhe seminário internacional sobre justiça restaurativa ANG Governo e PAM assinam acordo para acabar com fome no país ANG Iniciados trabalhos da 5ª revisão anual dos projectos comunitários no país APS UN EXPERT DONNE LA RECETTE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN AFRIQUE ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANGOP FAO investe mais de USD 7 milhões para recuperação de resiliência APS UNE DÉLÉGATION DES ’’PANAFRICAINES’’ À LA 12E CONFÉRENCE DU PAP SUR LES DROITS DES FEMMES AIP Côte d’Ivoire-AIP / Caravane sur la sécurité routière : 125 casques offerts aux chauffeurs de taxis-motos et autres usagers de Béoumi

Championnat du Mali de football : la compétition reprendra ses droits prochainement avec 23 équipes


  5 Mars      1        Sport (2563),

   

Bamako, 05/03/2019 (MAP) – Le championnat malien de première division de football devrait reprendre incessamment ses droits, avec 23 équipes, ont rapporté mardi les médias locaux, citant la Fédération Internationale de football Association (FIFA).

Le football malien avait sombré depuis 2017 dans une crise sans précédent, ce qui a poussé la FIFA a intervenir et mettre sur pied un Comité de Normalisation (CONOR) qui n’avait pas arrangé la situation, depuis.

Prolongé à 2 reprises, cet organe de restructuration du football malien vient d’obtenir, selon le même source, « une nouvelle prorogation jusqu’en août 2019, afin de pouvoir organiser des élections à la Femafoot (Fédération malienne de football) ».

« Les protagonistes de la crise du football malien, réunis à Zurich, afin de discuter ensemble de la marche à suivre pour l’intérêt du football malien, sont tombés d’accord de faire un championnat à 23 équipes », a souligné la même source, expliquant que le nombre d’équipes devant prendre part au championnat était l’une des pommes de discorde entre les différentes parties depuis des mois.

Le coup d’envoi du Championnat avait été reporté à plusieurs reprises en raison d’un climat qui ne s’y prêtait pas avec les dissensions internes au sein de la Fémafoot, déclenchées au lendemain de l’assemblée générale ordinaire en octobre 2017 et qui avaient contraint la FIFA, à l’époque, à mettre en place une feuille de route pour la gestion courante.

Le Mali ne dispose pas d’un championnat depuis une saison et demie. La saison 2017 a été suspendue à la 22è journée.

Dans la même catégorie