MAP Rencontre à Rabat entre SM le Roi et le Souverain du Bahreïn qui effectue une visite privée au Maroc Inforpress Beleza: Cabo-verdiana Andreia Gibau coroada Miss New York 2020 Inforpress Andebol: Selecção de Cabo Verde defronta RD Congo sexta-feira em busca de qualificação para o Mundial     Inforpress Andebol: Selecção de Cabo Verde defronta RD Congo sexta-feira em busca de qualificação para o Mundial     AGP Gabon: Tristan Mombo prend les commandes de la sélection féminine de football APS THIERNO SEYDI ÉVOQUE L’IMPACT DU BREXIT SUR LE FOOTBALL AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction générale des Impôts dresse son bilan 2019 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau sous-préfet d’Attoutou prend fonction APS AMADOU BÂ ÉVOQUE AVEC JEAN-YVES LE DRIAN LES ENJEUX SÉCURITAIRES DE LA SOUS-RÉGION APS DDD LANCE ’’AFRIQUE DEM DIKK », SON PROJET DE DESSERTE SOUS-RÉGIONALE

Les élections professionnelles expliquées aux travailleurs à Séguéla


Abidjan, 04 mars (AIP) – Les élections professionnelles ont été expliquées aux acteurs du monde professionnel exerçant à Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou), a relevé l’AIP, au cours d’une rencontre, dans la salle multimédia du lycée moderne Dominique Ouattara.

« Les élections professionnelles sont une occasion pour déterminer la représentativité des centrales syndicales par les travailleurs en vue de designer celles qui doivent les représenter », a exposé, dimanche, le chef de la délégation venue d’Abidjan, Guissé Yao Georges, explicitant qu’une centrale syndicale ne sera déclarée représentative que si elle remplit les critères cumulatifs d’obtention d’au moins 10% des suffrages valablement exprimés et qu’elle se classe parmi les cinq premières.

Au total, six centrales syndicales, à savoir Humanisme, Dignité, FESACI, UNARTCI, UGTCI et PFN, sur 14 postulants, ont été retenues pour prendre part aux votes qui auront lieu les 1er et 2 avril, respectivement pour les travailleurs du public et ceux du privé.

Peuvent participer aux scrutins, pour le secteur public, les fonctionnaires et agents de l’Etat jouissant de leurs droits civiques, et pour le secteur privé, les travailleurs en activité et déclarés à la CNPS, hormis ceux qui sont dans le secteur informel, les artistes du BURIDA et les corps de métiers membres de la Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire (CNMCI).

Selon le chronogramme établi, la campagne électorale s’ouvre le 20 mars pour neuf jours et les résultats sont attendus pour, au plus tard, le 10 avril.

Les élections professionnelles, déjà expérimentées dans d’autres pays de la sous-région dont le Sénégal et le Benin, permettront au gouvernement de se faire une nette idée du poids de chaque centrale syndicale, en plus d’instaurer un cadre permanent de dialogue à travers une Chambre nationale dédiée à cette sphère.

kkp/fmo

Dans la même catégorie