ANP Le Niger se dote d’une Politique nationale en science, technologie et innovation ANP Création au Niger d’une Agence de Promotion du Tourisme ANP Covid-19 : Prorogation pour trois mois de l’état d’urgence sanitaire au Niger ANP Niger : Révision du plan de campagne agropastorale 2020 et du programme de cultures irriguées 2020-2021 ANP « Les droits des femmes face à la propagation de la covid-19 » au cœur de la Journée Mondiale de la Population AIP NSOA: 275 élèves officiers et sous-officiers des Douanes présentés au drapeau AIP COVID-19 : La Côte d’Ivoire franchit la barre des 12.000 cas confirmés GNA Voters Registration: Over three million registration recorded so far GNA Be professional not partisan – Police told GNA KMA to set up two sanitation courts

Côte d’Ivoire/ Des agents assermentés de l’administration minière se forment aux procédures pénales


  6 Mars      5        Economy (8013), Politics (8538),

   

Abidjan, 06 mars (AIP) – Des agents assermentés de l’administration minière, ont entamé ce mercredi, à Abidjan, un séminaire de formation sur les procédures pénales eu égard à leurs fonctions d’Officiers de polices judiciaires (OPJ) en vue un contrôle administratif de plus en plus efficace des activités minière en toute légalité.

Il s’agit des 64 agents de l’administration des mines, tous grades confondus qui ont prêté serment le 24 octobre 2018, devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. L’objectif du ministère des Mines et de la Géologie, initiateur de cet atelier, est de les rendre capables de prendre par eux-mêmes leur place dans la lutte engagée par le gouvernement pour l’éradication de l’orpaillage clandestin et de l’ensemble des infractions au code.

Pendant trois jours, a dit le ministre de tutelle, Jean-Claude Kouassi, à l’ouverture des travaux, les participants auront à s’imprégner du concept général approprié en matière de procédures pénales et à partager également leurs expériences du terrain, afin qu’à terme, ils acquièrent une meilleure connaissance de leurs droits et devoirs, se familiarisent avec le code pénal et le code de procédures pénales, et aussi aient une meilleure perception de leur rôle dans la lutte contre les infractions au code minier.

Il a exprimé sa gratitude au ministre de la justice et des droits de l’homme pour avoir accepté de mettre à la disposition de son département, le procureur général Lébry Marie-Léonard, du tribunal de première instance du Plateau, pour outiller ses collaborateurs sur les procédures pénales.

« C’est à vous qu’il appartient de conduire et d’orienter nos agents en explorant avec eux, les rivages de la connaissance, en abordant les calanques, en signalant les caps et en balisant les récifs du droit pénal et des procédures pénales », a confié, Jean-Claude Kouassi, au magistrat formateur.

Le directeur général des mines et de la géologie, Ibrahima Coulibaly, s’est réjoui de cette formation des agents assermentés qui est inscrite dans le premier code minier de 1964. Il a souligné que le fait de faire d’eux des OPJ pourra leur permettre d’accomplir aisément leurs différentes tâches pour contribuer à rendre effective la vision du gouvernement de faire du secteur le second pilier de la croissance économique.

L’atelier qui se déroule à la bibliothèque nationale prendra fin vendredi. Il est le premier d’une série d’actions de sensibilisation, de valorisation, d’information et de vulgarisation que le ministère entend mettre en œuvre pour permettre à chacun des acteurs de mieux s’approprier les réformes engagées depuis juillet 2018, a relevé le ministre Kouassi.

Dans la même catégorie