APS GRÈVE DE 48H : LES TRANSPORTEURS DE LOUGA EN ORDRE DE BATAILLE MAP Burkina/coronavirus : Reprise des cours après trois mois de suspension MAP Guinée/coronavirus : 65 nouveaux cas, 3771 au total MAP Burkina/coronavirus : levée du couvre-feu à compter du mercredi MAP Burkina/coronavirus : levée du couvre-feu à compter du mercredi AIP Le RHDP appelle les nouveaux majeurs à s’enrôler pour la CNI à Tengrela AIP Les délégués de sections du RHDP de Tengrela sensibilisés sur la CNI GNA SMEs urged to use the COVID-19 alleviation fund for its purpose GNA Research Reveals health facilities in Northern Ghana not ready to manage COVID-19 GNA Powerlifting Association President is dead

Décès d’Hermann Tsinga : le ministère des Sports annonce l’ouverture d’une enquête


  6 Mars      1        Sport (3220),

   

Libreville, 05 Mars (AGP) – Suite au décès du meneur de jeu d’Akanda FC, Hermann Tsinga, survenu le 02 mars dernier à Owendo, le ministère des Sports a saisi le parquet de la République pour qu’une enquête soit  diligentée pour connaître les causes réelles de cet  incident de trop,  qui endeuille la famille du joueur et celle  du football gabonais en général. L’annonce a été faite, ce mardi 5 mars par le ministre d’Etat aux Sports, Alain Claude Bilié-By-Nzé à la faveur d’un point-presse. Rapporte l’AGP.

On saura bientôt les circonstants  dans lesquelles est mort Hermann Tsinga (30 ans),  joueur d’Akanda Football Club,  disparu le  samedi 02 mars dernier après s’être écroulé au stade l’Institut national de la jeunesse et des Sports (INJS) lors du match qui opposait, son club à celui de Missile FC pour le compte de la 2e journée du championnat national de D1.

A l’issue d’une rencontre avec la Fédération gabonaise de football (Fégafoot)  et la Ligue nationale de football professionnel (Linafp), Alain Claude Bilié-By-Nzé  en a fait le point  au Palais Sports de Libreville.  Tout en rendant un  hommage à la famille éprouvée, aux coéquipiers du défunt et à la famille du football gabonais, le ministre des Sports a indiqué que le décès d’un acteur du sport en pleine compétition a  toujours un côté  »traumatique » d’autant plus qu’on se pose toujours  les questions sur les causes du décès.

Pour répondre à cette préoccupation somme toute logique,  le patron des sports a donc réuni les instances du football gabonais pour se rassurer que les dispositions imposées  avant la reprise du championnat ont bien été respectées par l’ensemble des parties. Notamment, la réalisation des examens médicaux par l’ensemble des clubs et la suscription d’une police d’assurance. : «Pour toutes ces questions, la réponse a été affirmative, il reste à savoir si les examens médicaux qui ont été pratiqués ont été faits dans les normes», a déclaré le ministre d’Etat avant de s’interroger sur le caractère crédible  des examens des effectués par les clubs.

Suite à toutes ces interrogations autours de la mort d’Hermann Tsinga, Alain Claude Bilié-By-Nzé, a saisi  la ministre de la Santé pour la mise en place d’une Commission indépendante pour que tout soit vérifié quitte à ce que tous les joueurs soient soumis à des examens approfondis. «Il s’agit du sport de haut niveau, seules les personnes aptes doivent le pratiquer»,  a souligné  le membre du gouvernement, touché par la disparition de celui qu’on surnommait Zigaucho à l’Université Omar Bongo (UOB).

Le ministre des Sports promet également des sanctions, s’il s’avère qu’il y a eu la moindre négligence sur les examens médicaux d’Hermann Tsinga, les dispositions seront prises.

Depuis la mort tragique du footballeur  gabonais, plusieurs personnes sont indexées et pour établir les responsabilités, le ministre des Sports a fait savoir qu’il a déjà saisi le procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête sur la question vu qu’il y a mort d’homme pour qu’on sache en toute transparence les causes du décès de feu Tsinga.

Dès demain, une réunion entre la Fégafoot et la Linafp devra avoir lieu selon le ministre des Sports. Une rencontre essentielle pour l’orateur, car elle permettra de réunir l’ensemble des rapports réalisés par le commissaire du match, des médecins de chaque club (Akanda FC et Missile FC), et celui  des agents qui ont pris en charge Hermann Tsinga. «Tous ces éléments seront versés au dossier que je transmettrai au gouvernement», a rassuré  Alain Claude Bilié-By-Nzé.

Kennedy Ondo Mba

Dans la même catégorie