ANP 678 agents électoraux en formation d’enrôlement de fichiers biométriques pour les régions de Tahoua et Agadez ANGOP Acidentes de viação causam 182 mortos em Angola ANGOP Jogos africanos: Judo angolano conquista bronze AGP Gabon : Des responsables religieux transmettent un mémorandum pour la réconciliation nationale au Premier ministre ANGOP Le ministre des Relations extérieures à Washington ANG Ex-Diretor-geral apela ao governo para dar mais atenção ao órgão ANG Ex-Diretor-geral apela ao governo para dar mais atenção ao órgão AIP Côte d’Ivoire/L’axe routier Agnibilékrou-Tanda dans un état de dégradation avancée AIP Côte d’Ivoire / Mabri réintègre la génération « sêtê » en pays Adjoukrou ANGOP Suisse: L’Angola au sommet sur le climat

FETE DU 08 Mars: Hawa Camille Camara, un modèle de réussite de femmes journalistes en Guinée


  8 Mars      0        Society (10698),

   

Conakry, 08 mars (AGP) – Journaliste de formation, Hawa Camille Camara a gravi tous les échelons pour être aujourd’hui une référence dans le monde de la presse guinéenne.
Pendant son enfance, elle a eu à voyager dans plusieurs pays à travers le monde en suivant son père diplomate au gré de ses affectations. Plus tard, Hawa est revenu en Guinée pour passer le baccalauréat avant d’aller au Maroc où elle termine avec une licence à l’Institut supérieur de journalisme à Rabat en 1990.
La jeune journaliste fraichement sortie de l’école, retourne en Guinée pour être engagée à la radiodiffusion télévision guinéenne(RTG) où elle fera ses débuts dans le métier à la radio nationale au journal parlé.
En 10 ans, elle devient une vedette du journal parlé de la RTG
Parallèlement aux reportages, Mme Barry Hawa Camille Camara présentait aussi le journal parlé édition « Guinée Soir ». Sa voix à la présentation de Guinée Soir fascinera les millions d’auditeurs de la RTG à travers le monde, elle sera la jeune et la nouvelle vedette de cette édition pendant 10 ans.
Engagée au travail, Hawa créera l’émission « Panier de la ménagère » sur les antennes de la radio qu’elle animait parallèlement avec « la revue de la presse »
Directrice de Communication de l’ONG Plan International Guinée durant 11 ans
Ses reportages et présentations très accrocheurs, lui ont ouvert des portes auprès de plusieurs institutions. Hawa Camille sera contactée par l’ONG Plan International Guinée pour être la directrice de communication de ladite institution. Responsabilité qu’elle exercera pendant 11 ans. Son séjour au sein de cette ONG anglo-saxonne a été une véritable école pour la vedette de Guinée Soir. Cette riche expérience lui a permis d’acquérir de nouvelles connaissances dans sa carrière, parce-que pour elle c’était tout un autre monde de la communication qu’elle découvrait. Après avoir passé 11 ans à Plan Guinée, Camille revient à ses premiers amours c’est-à-dire le journalisme de terrain. Elle sera ainsi nommée directrice générale de la radio rurale de Guinée.
1ère Femme directrice de la Radio Rurale de Guinée
La consécration continuera pour la journaliste Hawa Camille, après l’ONG plan guinée elle a été nommée en 2009 directrice générale de la radio rurale de Guinée. Elle deviendra la première femme à diriger cette Institution.
Cette nouvelle fonction de cette battante coïncidera avec une période de crise sanitaire en Guinée avec l’avènement du virus ébola dans le pays, une crise dans laquelle les radios rurales avaient des rôles de premier plan à jouer en tant que médias de proximité.
La nouvelle directrice fait donc face à un défi qui est celui de lutter contre cette maladie à travers des sensibilisations dans les zones rurales. Elle créera en un temps record trois radios de proximité dans les préfectures fortement touchées par l’épidémie Ebola à savoir Forécariah, Yomou et Dubréka.
« Pendant 6 ans, j’ai passé des années merveilleuses et passionnantes au sein de la radio rurale de Guinée à travers mes contact avec les communautés, le message des sans voix qu’on portait » se souvient l’ancienne DG de RRG.
Mme Barry cumulait cette fonction de DG de la RRG avec celles de présidente de l’APAC (Association Africaine des Professionnelles de la Communication) et membre du conseil d’administration de la maison de la presse de Guinée. Elle sera désignée en 2015 par ses paires de l’APAC pour représenter la structure au sein de la Haute Autorité de Communication (HAC) où la journaliste siège actuellement en tant que commissaire.
Chevalier de l’ordre du mérite national français
Ses combats d’activiste sur le terrain pour les droits des femmes et pour la promotion des droits de l’enfant, la lutte contre ébola lui ont valu la reconnaissance de la France. Elle sera décorée Chevalière de l’Ordre National du Mérite Français le 14 juillet 2014. Une distinction que l’heureuse récipiendaire a dédiée au palais du 20 Août au siège de la HAC, à ses consœurs et confrères de l’APAC, de la RTG et du monde de la presse guinéenne.

Dans la même catégorie