Les travaux de réhabilitation du trésor public de M’Bahiakro arrêtés AIP La MATCA fête ses 30 ans en novembre à Abidjan AIP Des journalistes ivoiriens en Chine pour des formations et des voyages culturels GNA Roads Minister inaugurates Community Three Junction Road GNA NGO focused on empowering women through agriculture GNA Akwantufo Club aids Ekumfi Narkwa Polyclinic AGP Ligue Africaine des champions : Horoya- JS Kabylie d’Algérie ce samedi AGP Kérouané-Faits divers : Une femme meurt foudroyée ! AGP Coyah-Société : La confection de briques artisanales comme moyen de subsistance AGP Kankan : Formation des acteurs sur l’élaboration d’un plan annuel d’investissement

Côte d’Ivoire/Bientôt un nouveau cadre juridique pour les entreprises publiques (Secrétaire d’Etat)


  9 Mars      2        Businesses (178), Politics (5623),

   

Abidjan, 09 mars (AIP) – Le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo annonce que de nouveaux textes visant à l’amélioration du cadre juridique des entreprises publiques seront bientôt adoptés en Conseil des ministres.

Lors d’une rencontre, jeudi, avec les responsables de ces entités autour du thème : «bilan 2018 et perspectives 2019 pour la gestion du portefeuille de l’Etat», le secrétaire d’Etat a souligné que le cadre juridique de ces entités connaît un renforcement par la révision des textes relatifs aux entreprises publiques.

Selon lui, au titre de la gestion du Portefeuille de l’Etat, l’année 2018 a été marquée par l’implémentation d’un cadre d’anticipation et de gestion des risques incluant la mise en place de différents outils dont les indicateurs infra-annuel de suivi des entreprises publiques mais également la détermination des risques budgétaires liés aux entreprises publiques.

A titre d’exemple, il a cité la poursuite de la signature de contrats de performances engagée depuis 2017.

Ainsi, M. Sanogo a précisé que des contrats ont été signés entre l’Etat de Côte d’Ivoire et sept sociétés d’Etat que sont l’Agence nationale du service universel des télécommunications (ANSUT), Côte d’Ivoire Energie, l’Office national de l’eau potable (ONEP), l’Office national de l’assainissement et du drainage (ONAD), le Port autonome d’Abidjan, la Société de développement des forêts (SODEFOR) et la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, l’aéronautique et la météorologique (SODEXAM).

En outre, en terme de dividendes ordonnancés au titre de la gestion 2018, il a souligné qu’un montant de 23, 4 milliards FCFA contre un montant de 16 milliards qui est inscrit dans le Tableau des opérations financières de l’Etat (TOFE) soit une plus-value 7,4 milliards Fcfa.

Le directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou, a salué le Secrétaire d’Etat pour ses actions en faveur de la bonne gouvernance notamment pour l’amélioration du fonctionnement des organes d’administration des entreprises publiques, la mise en place d’un système d’anticipation et de gestion des risques financiers et de gouvernance.

La rencontre a permis aux responsables des entreprises publiques de faire l’état des lieux de la performance économique et financière et de présenter les orientations principales données par le secrétaire d’Etat au titre de l’année 2019.

Dans la même catégorie