GNA U-20 Women’s World Cup: Ghana suffer another humiliation to exit tournament  GNA Rana Motors partner GFA to launch Qatar OMBC project GNA Thunderstorm or rain expected over transition and northern sector this evening GNA Ghana to mark World Folklore Day with multi-national summit GNA Renew NHIS cards with mobile renewal service – Dr Okoe Boye GNA Ghana loses more than GHc5.6 billion annually in tax revenue GNA Minister of Food and Agriculture inaugurates Twifo Oil Palm Plantation Board GNA Invest for Jobs launches Green SME Networking Festival in Kumasi GNA GIPC Boss urges private sector to explore partnerships for growth GNA ActionAid sensitises employers, employees on decent work, ILO Conventions

L’AUF réaffirme son soutien aux femmes doctorantes et chercheuses


  12 Mars      1        Society (32599),

   

Kinshasa, 11 mars 2019(ACP).- L’Agence universitaire de la francophonie (AUF) a réaffirmé son soutien aux femmes doctorantes et chercheuses des institutions membres de ladite structure, a appris lundi l’ACP du bureau de l’AUF de Kinshasa.

L’AUF apporte son soutien aux femmes doctorantes, jeunes chercheuses ou encore entrepreneures à qui elle a renforcé son engagement avec l’adoption d’une stratégie en matière d’égalité Femmes-Hommes au cours de l’année 2018.

Au niveau régional, l’AUF est allée à la rencontre de femmes universitaires, qui ont accepté de partager leur point de vue avec des femmes politiques, professeures et autres notamment Mme Yolande Ofoueme, Directrice de cabinet du représentant personnel du Président de la République du Congo, chargé du développement de l’enseignement supérieur et enseignante à l’Université Marien Ngouabi.

En 2018, l’AUF a amplifié son action en définissant une stratégie en matière d’Egalité Femmes-Hommes (EFH). Elle se donne ainsi les moyens d’affirmer davantage l’égalité entre les femmes et les hommes dans ses structures et son fonctionnement interne et d’intégrer plus systématiquement l’EFH dans ses projets ainsi que l’accompagnement de ses établissements membres.

Sensibilisation et promotion des jeunes filles aux métiers d’ingénieur

Selon cette source, l’AUF et l’association « Elles bougent » ont signé le 1er février 2019 un accord de partenariat pour œuvrer ensemble, au niveau international, à la sensibilisation des jeunes filles aux métiers d’ingénieurs dans les secteurs industriels et technologiques.

A cet effet, l’AUF a participé à la 3ème édition de « Elles bougent/Girls on the Move» organisée du 4 au 10 mars  2019. Cette semaine était consacrée à de nombreuses rencontres entre des femmes ingénieures, techniciennes et des étudiantes, lycéennes et collégiennes, en France comme ailleurs.
2400 étudiantes seront accompagnées dans leur projet de création d’entreprise dans le cadre du projet SALEEM (Structuration et accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb).

SALEEM favorise l’entrepreneuriat étudiant au Maroc et en Tunisie via la création d’un dispositif national d’étudiant-e-s entrepreneur-e-s au sein des systèmes d’enseignement supérieur des deux pays ainsi que la création de pôles d’accompagnement des étudiant-e-s entrepreneur-e-s au sein d’établissements de l’enseignement supérieur.

Cofinancé par le programme Eramus+ de l’Union Européenne et coordonné par l’AUF, SALEEM est mis en œuvre par un consortium de 14 partenaires de 5 pays (Maroc, Tunisie, France, Belgique et Roumanie).

Pour la 4ème année consécutive, l’AUF a participé en 2018 au concours de vulgarisation scientifique « Ma Thèse en 180 secondes ». Elle a organisé à travers ses directions régionales, les finales nationales de 13 pays francophones dont les femmes se sont démarquées face à leurs concurrents et ont remporté les finales nationales.

L’AUF a aussi soutenu la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI), lançant ensemble « le prix de l’élève ingénieure Maghreb ». Ce prix est destiné aux étudiantes inscrites en formation d’ingénieurs dans un établissement membre de l’AUF au Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie). Il récompense une élève ingénieure dont le parcours, les ambitions et l’investissement associatif sont des exemples pour les plus jeunes.

Plus de mille établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire sont actuellement membres de l’AUF dans le monde dont ceux de la RDC.

Dans la même catégorie