ANG Deputados da maioria aprovam Programa de Governo ANG Bissau acolhe seminário internacional sobre justiça restaurativa ANG Governo e PAM assinam acordo para acabar com fome no país ANG Iniciados trabalhos da 5ª revisão anual dos projectos comunitários no país APS UN EXPERT DONNE LA RECETTE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN AFRIQUE ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANGOP FAO investe mais de USD 7 milhões para recuperação de resiliência APS UNE DÉLÉGATION DES ’’PANAFRICAINES’’ À LA 12E CONFÉRENCE DU PAP SUR LES DROITS DES FEMMES AIP Côte d’Ivoire-AIP / Caravane sur la sécurité routière : 125 casques offerts aux chauffeurs de taxis-motos et autres usagers de Béoumi

LE SÉNÉGAL PAS FAVORI À LA CAN U17 (ENTRAÎNEUR)


  14 Mars      2        Sport (2563),

   

Dakar, 14 mars (APS) – L’équipe du Sénégal des moins de 17 ans ne peut avoir le statut de favori de la prochaine CAN (14-28 avril), en dépit de sa bonne participation au tournoi d’Antalya (Turquie) où elle a réussi un sans-faute, la semaine dernière, estime le sélectionneur sénégalais Malick Daff.

« Le Sénégal ne peut pas être favori dans ces genres de compétition. N’oubliez pas que c’est notre première participation depuis huit ans et notre deuxième CAN U17 de l’histoire de notre pays », a déclaré Daff dans un entretien paru dans l’édition de jeudi du quotidien sportif sénégalais Stades.

« Donc, on ne peut pas se déclarer favori devant des équipes comme le Nigeria ou les autres qui ont l’habitude de participer à une Coupe d’Afrique », a expliqué le sélectionneur des cadets sénégalais.

Lors du tournoi d’Antalya (3-9 mars), le Sénégal avait remporté ses trois matchs respectivement contre le Nigeria (2-0), l’Angola (4-0) et le Monténégro (2-0).

Mais bien que n’étant pas favorite de la prochaine CAN, l’équipe du Sénégal ira en conquérant, assure l’ancien attaquant international. « On y sera pour gagner, on n’a peur de personne », a insisté le technicien.

Au sujet de la phase finale de la CAN U17, Malick Daff a informé qu’il n’y aura pas de joueur expatrié dans son groupe de performance.

« Je travaille avec mon groupe depuis un an. Il n’y aura pas d’expatrié », a assuré le technicien. Il a expliqué qu’il préfère garder les mêmes acteurs qui sont avec lui depuis juin dernier.

Après le tournoi d’Antalya, les cadets sénégalais doivent jouer un match amical avant de prendre part à la phase finale de la CAN des moins de 17 ans, a-t-il par ailleurs ajouté.

D’ailleurs, les jeunes footballeurs issus principalement des centres de formation sénégalais vont retrouver le centre technique Jules Bocandé dès lundi, a-t-il dit.

Lors de cette CAN des moins de 17 ans, le Sénégal évoluera au premier tour dans le groupe B, en compagnie du Maroc, de la Guinée et du Cameroun.

Le groupe A comprend le pays organisateur, la Tanzanie, mais aussi le Nigeria, l’Angola et l’Ouganda.

Dans la même catégorie