AIP Covid-19 : Lancement d’une opération de désinfection des marchés de Yamoussoukro AIP Un taxi ville prend feu en pleine circulation à Grand-Bassam AIP COVID-19: Les taxis de Dabou crient leur désolation face au ralentissement des activités AIP Covid-19: Les populations invitées à mettre à jour les carnets de vaccination des animaux de compagnie AIP Covid-19: L’implication de tous souhaitée pour réduire les cas de contamination AIP Covid-19: Les dons du gouvernement et des cadres du RHDP du Tonkpi présentés à Biankouma AIP Covid-19: Une opération de désinfection de 42 marchés de Yopougon lancée AIP Covid-19: Le marché de Yopougon Sicogi aseptisé AIP Covid-19: Des kits de protection offerts au lycée moderne et à la DRENET de Bouna AIP COVID-19: Le préfet de Niakara appelle les populations à la solidarité

TAMBACOUNDA : LE PACASEN EXPLIQUÉ AUX COLLECTIVITÉS TERRITORIALES


  23 Mars      0        Society (14944),

   

Dakar, 22 mars (APS) – Le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN), présenté vendredi, aux communes de la région de Tambacounda (Est), a pour but d’accompagner la mise en œuvre des réformes institutionnelles et des problématiques spécifiques ciblées dans les collectivités territoriales.

Le programme prévu pour une durée de cinq ans (2018-2023) intervient dans les 14 chefs-lieux de région pour un financement de 260 millions de dollars soit plus de 130 milliards de CFA. Il est cofinancé par l’Etat du Sénégal à hauteur de 34, 615 milliards FCFA, la Banque Mondiale et l’Agence française de développement.

Une mission du PACASEN a rencontré des maires de communes et l’Agence régionale de développement pour échanger sur le contenu, les outils et le dispositif du programme.

Le chargé de projets financiers à l’Agence de développement municipal (ADEM), Diatta Diagne, a souligné la nécessité de rendre opérationnel le dispositif « Coatching Territorial » continu pour mieux accompagner les collectivités territoriales dans l’atteinte des performances.

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, il est prévu une mission dans chaque région afin de travailler en étroite collaboration avec le personnel des Agences régionales de développements et des communes.

A terme, le PACASEN va contribuer à la mise en œuvre de la première phase du Programme d’opérationnalisation de l’Acte III de la décentralisation.

Pour sa première année de mise en œuvre, le PACASEN ne lie son financement à aucune conditionnalité pour l’ensemble des 123 collectivités territoriales ciblées, qui ne seront pas assujetties à ces contraintes de performances.

Le maire de la commune de Diawara, Killé Sakho, a indiqué que sa commune est en phase deAPS respecter toutes les conditions fixées pour bénéficier des financements.

« Pendant l’évaluation, il a été démontré que la commune de Diawara respectait les textes. Cela nous a valu des félicitations de part et d’autres et nous essayons d’améliorer le reste », a-t-il fait savoir.

Le maire de la commune invite par ailleurs les collectivités territoriales à prendre les dispositions nécessaires pour déposer leurs dossiers à temps et faire de leurs communes un modèle.

Dans la même catégorie