ATOP UNE DELEGATION D’ANADEB-SAVANES EN TOURNEE POUR CONSTATER LA REPRISE DES THIMO ATOP LES MEMEBRES DU BUREAU DE LA FEDERATION TOGOLAISE DE MUSIQUE PRESENTES AU MINISTRE EGBETONYO ATOP UNE FORMATION DES JOURNALISTES SUR LA TRADUCTION MEDIATIQUE DES DONNEES STATISTIQUES ATOP LES REINES MERES DU GRAND KLOTO EN CONCLAVE POUR L’ELABORATION D’UNE PLANIFICATION STRATEGIQUE DE LEUR ASSOCIATION AIP Côte d’Ivoire/An 60: La Covid-19 impose son diktat à la célébration de l’indépendance AIP Côte d’Ivoire: Liesse populaire dans les rues de Daloa après l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara ANG Candidato Benelívio Nancassa Insali promove vigília para exigir realização do escrutínio ANG SINJOTECS exige que comunicação social seja tratada como sector vital de desenvolvimento ANG Conselho de Ministros exonera governadores regionais ANG Naufrágio na Mauritânia faz 40 mortos e deixa um sobrevivente

Journée mondiale du rein: « Les maladies rénales sont des maladies silencieuses » dixit Pr Alpha Oumar Salla Bah


  26 Mars      5        LeaderShip Feminin (5945),

   

Conakry, 25 mars (AGP)- A l’occasion de la journée mondiale du rein, la Société Guinéenne de Néphrologie(SGN) a organisé, samedi, 23 mars 2019, une conférence scientifique dans la salle des fêtes de l’Université de Conakry, a suivi l’AGP.

Cette journée qui a connu une forte participation du personnel de la santé a été placée sous le thème: » Les reins en bonne santé pour tous et partout ».

Le but de cette journée, c’est d’attirer l’attention des populations, les professionnels de santé et les décideurs politiques sur le fléau que représente les maladies rénales et les possibilités actuelles de dépistage, de diagnostique et de traitement.

Pour le chef de service néphrologie de l’hôpital national Donka, Pr Alpha Oumar Salla Bah, également président de la SGN, c’est une conférence scientifique que sa société organise une fois par an à l’occasion de la journée mondiale du rein et cette journée mondiale, selon lui, a lieu tous les 2ème jeudi du mois de mars et cette année elle a été célébrée le 14 mars dernier.

« Les maladies rénales sont des maladies silencieuses, des maladies qu’on peut prévenir, détecter très tôt et guérir ou alors regarder l’évolution vers le stade terminal », précise-t-il.

Pour prévenir ces maladies rénales, il faut respecter les règles du jeu: « rester actif, il ne faut pas rester sédentaire donc, rester actif, il faut lutter contre le tabac, contrôler régulièrement sa tension artérielle, contrôler le taux de sucre dans le sang et manger sainement »

Il faut boire suffisamment de l’eau parce que selon lui, on transpire et quand on transpire beaucoup on perd de l’eau donc ça peut jouer sur les reins.

Pour clore son intervention, Pr Bah a invité la population guinéenne à éviter les médicaments en vente libre qui peuvent avoir une toxicité au niveau des reins.

Dans la même catégorie