ANG Deputados da maioria aprovam Programa de Governo ANG Bissau acolhe seminário internacional sobre justiça restaurativa ANG Governo e PAM assinam acordo para acabar com fome no país ANG Iniciados trabalhos da 5ª revisão anual dos projectos comunitários no país APS UN EXPERT DONNE LA RECETTE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN AFRIQUE ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANGOP FAO investe mais de USD 7 milhões para recuperação de resiliência APS UNE DÉLÉGATION DES ’’PANAFRICAINES’’ À LA 12E CONFÉRENCE DU PAP SUR LES DROITS DES FEMMES AIP Côte d’Ivoire-AIP / Caravane sur la sécurité routière : 125 casques offerts aux chauffeurs de taxis-motos et autres usagers de Béoumi

CAN 2019 : « LES LIONS DOIVENT SE MÉFIER DES LAUDATEURS » (DIOMANSY KAMARA)


  28 Mars      0        Sport (2563),

   

Dakar, 28 mars (APS) – L’ancien attaquant des Lions, Diomansy Kamara, prévient les pensionnaires actuels de l’équipe nationale du Sénégal contre les laudateurs et techniciens qui en font les favoris de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet). « J’ai comme l’impression que les autres équipes comme le Maroc, le Nigeria et autres Côte d’Ivoire veulent se décharger sur le Sénégal en le présentant comme le favori de la compétition », a commenté l’ancien des Lions. Diomansy Kamara, qui a joué trois phases finales de CAN avec le Sénégal (Tunisie 2004, Egypte 2006 et Ghana 2008), rappelle que la CAN est « une compétition particulière où ce ne sont pas toujours les équipes aux meilleurs effectifs qui gagnent ». « Nous devons refuser que les autres nous mettent la pression », a-t-il dit, estimant que le Sénégal aura toutefois son mot à dire lors de la prochaine CAN prévue en Egypte. « Soyons très humbles » lors de cette CAN « en mettant tous les atouts de notre côté », ce qui veut dire respecter tout le monde, a indiqué l’ancien attaquant de la Tanière. La CAN 2019 sera « une compétition très ouverte’’, même si les dernières sorties des Lions et la forme du moment de nos joueurs peuvent nous faire croire que « le grand moment est arrivé », a souligné Diomansy Kamara. « Nous avons une belle équipe et des joueurs qui peuvent nous tirer dans le bon sens mais rien n’est acquis d’avance », a-t-il toutefois prévenu, en insistant sur le fait qu’une compétition « n’est jamais gagnée d’avance avant d’être jouée ».

Dans la même catégorie