APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. AGP Gabon : Le Camp Missambo contre le report du congrès de l’Union nationale

L’UNICEF exhorte des jeunes filles démunies d’Adjamé à s’inscrire à une formation professionnelle


   

Abidjan, 02 avr  (AIP)- Le Collectif des Leader jeunes de Côte d’Ivoire (CLI-CI), en collaboration avec L’UNICEF, ont sensibilisé dimanche des jeunes filles démunies du complexe sportif d’Adjamé pour qu’elles s’inscrivent à une formation professionnelle initiée à leur endroit.

Initialement utilisé comme marché provisoire à la faveur de la construction du marché des Forums par le maire Amondji Pierre, le complexe sportif d’Adjamé 220 logements n’a jamais retrouvé son statut d’espace sportif mais est resté un marché.

Face au problème de transport et de logement, des centaines de jeunes filles y vivent dans des conditions très précaires, dormant sous les escaliers du terrain de basketball à la tombée de la nuit.

« Nous avons été alertées par la situation de ces jeunes filles par l’ONG. Nous voulons leur proposer des formations professionnelles pour qu’elles puissent avoir une deuxième chance, qu’elles puissent après se réinsérer socialement et professionnellement », a indiqué Nathalie Daries, responsable de section de l’UNICEF.

Pour l’UNICEF, la situation de ces jeunes femmes est une priorité parce qu’elles sont vulnérables, sans accès à l’éducation ni à un emploi stable.

Avec l’artiste chanteuse Nash, faite ambassadeur de l’UNICEF, cette agence du système des Nations Unies lance un message d’espoir à leur endroit.

« On ne peut pas prétendre changer le monde mais en tant qu’artiste nous sommes des modèles pour ces jeunes filles. En leur parlant de notre expérience, ça peut les édifier, les amener à garder espoir, se dire qu’elles peuvent avoir une seconde chance dans la vie », a commenté l’artiste Nash.

ks/aaa/fmo

Dans la même catégorie