ACI Congo/Covid-19 : Le gouvernement approuve la prorogation de l’état d’urgence sanitaire ACI LES ÉLUS LOCAUX APPELÉS À OBSERVER LES MESURES BARRIÈRES CONTRE LE CORONAVIRUS ACI Niari/Éducation : Les enseignants et les parents d’élèves appelés au respect de leurs engagements ACI La Coordination nationale dÉcide le reconfinement de la LOCALITÉ de Tchimindzi GNA Ghana initiates “Decade of African Renaissance 2020-2030” APS REPRISE DES COURS : 1.637 ENSEIGNANTS ONT QUITTÉ KAOLACK AIP COVID-19 : 85 nouveaux cas confirmés et un décès enregistrés ce jeudi AIP Plus de 700 ivoiriens rapatriés depuis le début de la crise sanitaire, Covid-19 AIP La CPI autorise Laurent Gbagbo et Blé Goudé à se déplacer sans son accord préalable AIP Covid-19 : Le CNS maintient l`isolement du Grand Abidjan et la fermeture des bars et boîtes de nuit jusqu’au 14 juin

ISMAILA SARR NOMMÉ PARMI LES 11 FINALISTES DE L’ÉDITION 2019 DU « PRIX MARC VIVIEN FOÉ »


  3 Avril      0        Sport (3220),

   

Dakar, 2 avr (APS) – L’attaquant sénégalais de Rennes, Ismaila Sarr, figure parmi les 11 finalistes de l’édition 2019 du « Prix Marc-Vivien Foé », récompensant le meilleur footballeur africain évoluant en Ligue 1 française, annonce le site de RFI.

L’ancien sociétaire de l’académie Génération Foot est le seul international sénégalais à faire partie de cette liste publiée ce mardi.  Outre Ismaïla Sarr, on y trouve Yunis Abdelhamid (Maroc, Stade de Reims), Youcef Atal (Algérie, Nice), Stéphane Bahoken (Cameroun, Angers), Denis Bouanga (Gabon, Nîmes), Max-Alain Gradel (Côte d’Ivoire, Toulouse), François Kamano (Guinée, Bordeaux).

Il y a aussi Wahbi Khazri (Saint-Etienne, Tunisie), Lebo Mothiba (Afrique du Sud, Strasbourg), Nicolas Pépé (Côte d’Ivoire, Lille), Bertrand Traoré (Burkina Faso, Lyon).

Le vainqueur sera connu le 13 mai et succèdera au Camerounais Karl Toko-Ekambi, qui a quitté Angers pour joindre Villaréal (Espagne) lors du marché estival des transferts.

Dans cette liste des 11 nominés établie par les services des sports de Radio France Internationale (RFI) et de France 24, seuls les défenseurs Yunis Abdelhamid (Stade de Reims/Maroc) et Youcef Atal (OGC Nice/Algérie) n’évoluent pas aux avant-postes.

S’y ajoute que la présélection de 2019 « a beaucoup changé par rapport à celle de 2018 », ajoute le site de RFI, soulignant que « comme Abdelhamid, Atal et Bahoken, Denis Bouanga (Nîmes Olympique/Gabon), François Kamano (Girondins de Bordeaux/Guinée), Lebo Mothiba (RC Strasbourg/Afrique du Sud) et Ismaïla Sarr (Stade rennais/Sénégal) n’étaient pas là l’année passée ».

Le Guinéen Kamano était en revanche présent en 2017, tandis que Mothiba, qui vient de gagner la Coupe de la Ligue, est le tout premier Sud-Africain nominé pour cette distinction.

Le « Prix Marc-Vivien Foé » ne concerne que les joueurs de Ligue 1 qui défendent les couleurs d’une équipe nationale africaine, signale le site de RFI, précisant que « cent personnes – journalistes, consultants, anciens joueurs, etc. – ont été invitées à voter pour l’édition 2019 ».

« Chaque juré doit choisir trois joueurs en avril, et le premier choisi reçoit 5 ponts, le 2e 3 points, et le 3e 1 point », écrivent les organisateurs du prix, le vainqueur devant être celui totalisant le plus de points.

SD/BK

Dans la même catégorie