APS INAUGURATION EN DÉCEMBRE DU MUSÉE EN L’HONNEUR DU DERNIER TIRAILLEUR SÉNÉGALAIS APS LE DISPOSITIF DE SOUTIEN À LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE PORTÉ À 400 MILLIONS CFA APS LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE VERRA LE JOUR ‘’DANS LES ANNÉES À VENIR’’ AGP Guinée-Football : Le Horoya AC débarque Didier Gomes au poste de sélectionneur AGP Guinée/Urbanisation : Forte croissance de la population urbaine (UNDESA) Inforpress Fogo: Índice de participação de homens e mulheres no primeiro dia de rastreio em São Filipe satisfaz ACLCC AGP Sports-Natation : Démarrage du championnat national 2019 AGP Kindia/Urbanisation : Forum régional sur l’urbanisation durable et l’aménagement du territoire AGP Guinée-Politique : De nouvelles dates pour une révision des listes électorales ANG Chefes de Estados de seis países chegam a Bissau no próximo dia 16 de Novembro

Une société sucrière vise une production annuelle de 125 000 tonnes d’ici à 2023


  8 Avril      0        Businesses (182), Economy (5562), Photos (2897),

   

Abidjan, 08 avr (AIP)- Dans son adresse aux autorités administratives des régions du Tchologo (Ferkessédougou) et du Hambol (Katiola), samedi, à l’occasion de son Festival dénommé Festi-princesse, le responsable de la Sucrerie africaine en Côte d’Ivoire (SUCAF-CI) a indiqué que la compagnie envisage d’optimiser son rendement annuel en le portant ainsi à plus 125 000 tonnes dans les quatre années à venir.

Le directeur général adjoint (DGA) de la SUCAF-CI, Jean-Pierre Champeaux, a d’abord relevé la performance de la compagnie, évaluée à 100 479 tonnes de sucre au cours de la campagne 2018-2019.

« Cela représente 6 000 tonnes de sucre en moins que l’édition précédente et 100 000 tonnes en dessous de nos prévisions pour cette campagne », a-t-il fait savoir en présence de plusieurs autorités dont le sous-préfet de Badikaha, Kouadio Kan, et le maire de Tafiré, Coulibaly Sounkalo.

« C’est un résultat qui nous interpelle tous, mes collaborateurs et moi, car nous avons des sujets administratifs, agronomiques et techniques à identifier, à gérer et à traiter afin de rebondir et atteindre une production annuelle de plus de 125 000 tonnes de sucre d’ici à quatre ans », a-t-il promis.

Des activités environnementales (reboisement et assainissement), socioculturelles et sportives ont meublé, vendredi et samedi, à la SUCAF-CI Ferké 2, la tenue de la 7éme édition du Festival dit Festi Princesse Tatie.

jbm/fmo

Dans la même catégorie