AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : le nombre de personnes infectées en Côte d’Ivoire passe à 245 COTE D'IVOIRE Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : les populations d’Agnibilekrou instruites sur les missions régaliennes de la police Missions régaliennes police AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : le port du masque doit être obligatoire sur Abidjan (DG Santé) APS COVID-19 : L’ÉTAT D’URGENCE PROROGÉ DE TRENTE JOURS AU SÉNÉGAL (OFFICIEL) APS COVID-19 : A DIOURBEL LES POPULATIONS APPELÉES À RESPECTER DES MESURES D’HYGIÈNE ANGOP COVID-19: Angola regista mais dois casos positivos AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : des cadres de Béoumi apportent leur soutien à hauteur de deux millions de FCFA ANGOP COVID-19: Embaixada angolana em França enaltece feitos de Padre Kapiñgala APS A LA PROMENADE DES THIESSOIS, LE COVID-19 A CHASSÉ LA CLIENTÈLE DU 4 AVRIL AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Appel au civisme pour éviter la propagation de l’épidémie hors de la ville d’Abidjan

Côte d’Ivoire/L’Union du fleuve Mano sensibilise sur la paix et la sécurité


  14 Avril      1        Leadership Africain (1201),

   

Man, 14 avr (AIP)- Des unités conjointes de l’Union du fleuve Mano ont tenu, à Danané, une réunion pour sauvegarder la paix, la sécurité transfrontalière et faciliter le processus d’intégration entre la Côte d’Ivoire et le Libéria.

Selon la secrétaire générale adjointe chargée de la paix, de la sécurité et des affaires sociales, Konan Jacqueline, le problème de gestion des frontières étant devenu « épineux » avec des tracasseries « récurrentes », il est nécessaire de mettre en place des unités conjointes pour la sécurité, la restauration et la confiance (UCSRC).

« Nous avions au départ 12 domaines que nous avons réduits pour plus d’efficacité sur le terrain. Il faut veiller à ce que les mouvements se passent sans problèmes, la gouvernance politique et économique, la gestion des ressources naturelles, les infrastructures économiques et sociales, le renforcement institutionnel. C’est dans tous ces domaines que vous devez élaborer un plan d’action afin qu’on réfléchisse pour les solutions », a-t-elle confié aux participants à cette rencontre.

Mme Konan a également exhorté les unités conjointes présentes (Côte d’Ivoire, Libéria, Guinée) à faire « des propositions concrètes » pour préparer les élections présidentielles de 2020.

Pour sa part, le sous-préfet de Danané, Bakayoko Kassoum, a salué l’Union pour cette rencontre qui va, selon lui, impulser « un dynamisme nouveau et mieux outiller » les unités conjointes dans leur rôle de sauvegarde de la paix et de la cohésion sociale.

Plusieurs projets ont été réalisés grâce à cette coopération, notamment dans le domaine de l’électrification, des routes et de la cohésion sociale.

Créée en 1973 entre le Libéria et la Sierra-Leone, l’Union du fleuve Mano fut rejointe en 1980 par la Guinée. La Côte d’Ivoire est le dernier pays à y faire son entrée. Son objet est de promouvoir la coopération économique entre les pays membres. L’Union tire son nom du fleuve Mano, qui prend sa source sur les pentes du Mont Nimba, et sert de frontière entre le Libéria et la Sierra-Leone, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie