MAP Sommet Climate Chance à Accra, avec la participation du Maroc AIP L’UE et Magic System sensibilisent à Bouaflé sur l’égalité entre l’homme et la femme AIP Douaniers et contrôleurs du commerce en formation pour un contrôle optimal des produits illicites AIP Des agents de l’Education nationale se forment à la gestion optimale des écoles GNA « Hearts of Oak has the right to accept or reject an offer »- Joseph Esso GNA Ghanaians must help achieve road safety agenda 2020 GNA Geoscientists call for regulation of borehole drilling GNA Commonwealth finance ministers to discuss prevention of future debt crisis GNA Market Africa to the world GNA Wa Airport opens for commercial flight operations

CYCLISME: L’ALLEMAND HELLMANN JULIAN REMPORTE LE 28E TOUR DU TOGO


  15 Avril      0        Sport (2563),

   

Lomé, 15 avr. (ATOP) – L’Allemand Hellmann Julian a remporté, le dimanche 14 avril, le 28e tour cycliste international du Togo en conservant le maillot jaune à l’issue de la dernière étape remportée par son compatriote Tetzlaff Tobias.

Tetzlaff Tobias est suivi du Burkinabé Nikiéma Bachirou (2e) et du Belge Devroye Kim (3e).
Au classement général, l’Allemand Hellmann Julian est suivi du Burkinabé Paul Daumont (2e), et du Belge Sam Van De Mieroop (3e). Le premier togolais Hamza Assoumanou se classe à la 19e place.
Au total 46 coureurs (2 abandons) ont pris le départ de la dernière étape, un circuit fermé de 28 km à Agoè-Nyivé. L’Allemand Hellmann Julian qui avait arraché le maillot jaune au Français Barret Jérémy à l’issue de la 3e étape est sorti vainqueur du 28e tour du Togo.
Le vainqueur du Tour a exprimé son satisfécit pour l’organisation du tour et précisé que son équipe composée de quatre coureurs allemands complété par deux Togolais (chaque équipe étant composée de six coureurs) a fait un travail formidable qui lui a permis de remporter le tour du Togo dont l’Allemagne est à sa une première participation.
Ils étaient 48 coureurs du Bénin, Burkina Faso, Niger, RD Congo, Allemagne, Belgique, France et du Togo a démarré la 28e édition du tour cycliste international du Togo qui s’est déroulée du 10 au 14 avril.
La 4e étape (Kara-Sokodé-Tchamba) longue de 102 km avait été annulée samedi par le directeur de course, Laurent Bezault de l’Union cycliste internationale (UCI) pour cause de manifestation politique sur la voie publique.
Quarante-six coureurs sur les 48 (2 abandons) avaient pris le départ de la 4e étape à Kara. Après avoir parcouru 74 km (Kara-Sokodé), les cyclistes étaient contraints de s’arrêter à Sokodé du fait que des militants d’un parti de l’opposition manifestaient sur le tronçon Sokodé-Tchamba. Pour la sécurité des coureurs, les autorités sportives ont purement annulé cette étape.
Le président de la Fédération togolaise de cyclisme (FTC), Kokou Gagou avait relevé que cet incident de parcours oblige le bureau de la FTC à réduire les étapes du tour à 4 précisant que la compétition allait se poursuivre dimanche avec la 5e et dernière étape, (un critérium à Agoè) sous le parrainage de tous les sponsors.
La 5e étape a été suivie de la cérémonie de récompense en présence du directeur de cabinet du ministère en charge des sports, Franck Missité, du préfet d’Agoè-Nyivé, Awaté Hodabalo et du promoteur du tour, Francis Ducreux.
Outre, le maillot jaune et le trophée de vainqueur, Hellmann a remporté également le maillot Plis du 1er du classement général par points, le maillot XXL de Montagne, le maillot Visual communication de l’intégration et le maillot E.T Energie. Daumont Paul s’adjuge le maillot XXL des points chauds et le maillot Canal+ du meilleur jeune.
Djabigue Pangueman a porté le maillot Hôtel Napoléon Lagune du meilleur équipier togolais, Assoumanou Hamza le maillot Heavymat industry de la plus longue échappée togolaise, tandis que Daku Edem a porté le maillot CEET du plus ancien Togolais.
Tous les maillots sont accompagnés d’une coupe, les autorités sportives, les sponsors et les médias ont été aussi récompensés d’une coupe.
Le président de la FTC s’est réjoui du dénouement heureux du tour et précisé que l’annulation de la 4e étape n’a pas d’effet sur la compétition en ce sens qu’elle s’est poursuivie avec les résultats de la 3e étape.
S’agissant du mauvais classement de ses cyclistes, M. Gagou a indiqué que non seulement les Togolais manquent de vélos performants (adaptés à la compétition de haut niveau) mais aussi de compétitions sur le plan international.

Dans la même catégorie