ANP Le Niger et le Luxembourg renforcent leur coopération ANGOP WHO and UNICEF reiterate support for routine vaccination in Angola ANGOP Football: Décès de Rui Jordão ANGOP OMS e UNICEF reiteram apoio à vacinação de rotina em Angola AGP Gabon : Biendi Maganga Moussavou représente le Gabon à la Conférence ministérielle de l’OMI en Espagne GNA Anyirawase CHPS Compound receives support from NaBCo GNA Withdraw the new pre-tertiary education bill from Parliament—CODDE GNA Government relentless in pursuit of GAF operational readiness- President GNA ‘Lets make conscious efforts to collect rainwater to reduce flooding in Africa’-UNESCO Officer ANG “Banda Larga para Todos em África requer investimentos de 100 mil milhões de dólares”, diz Banco Mundial

CAN U17 : MALICK DAFF VEUT TOUJOURS CROIRE À LA QUALIFICATION


  18 Avril      1        Sport (2563),

   

Dar-es-Salam, 18 avr (APS) – L’équipe du Sénégal, mal embarquée dans
la CAN U17 avec un seul point en deux matchs, croit toujours en une
qualification au second tour, affirme le sélectionneur sénégalais
Malick Daff.

« J’y crois toujours puisqu’il y a encore une chance pour se
qualifier », a déclaré le technicien sénégalais en conférence de
presse, se disant déçu du résultat du match contre la Guinée, que ses
poulains ont bien débuté en menant au score avant de s’incliner (1-2).

« C’est dommage de perdre un match qu’on tenait bien mais ce sont aussi
les aléas du football, il nous reste une possibilité et nous allons la
jouer à fond », a indiqué le technicien sénégalais, peu après ce revers
contre la Guinée 1-2.

Sur cette rencontre, il a regretté la précipitation des attaquants
sénégalais qui ont selon lui vendangé « beaucoup d’occasions » de
scorer.

« C’est souvent comme cela, quand vous ne marquez pas, vous vous
exposez », a-t-il dit, rappelant que c’est la défense qui faisait
jusque-là la force de l’équipe sénégalais, mais ce secteur a
finalement commis beaucoup d’erreurs contre le Maroc et la Guinée, les
deux premiers matchs du Sénégal dans cette CAN U17.

Malick Daff considère que ses poulains étant « de jeunes footballeurs,
ce sont des choses qui peuvent arriver’’, sans compter que les deux
défenseurs centraux du Sénégal « relèvent de blessure et (…) ne sont
pas en possession de tous leurs moyens ».

« Maintenant, nous allons nous réunir après le dîner et préparer la
rencontre contre le Cameroun (dimanche) pour la remporter », a-t-il
annoncé, soulignant cependant que quel que soit l’effectif que son
adversaire va aligner, cette rencontre « sera un match difficile ».

« Nous n’avons plus le choix, pour se qualifier, il faut d’abord
gagner », a indiqué le sélectionneur sénégalais, estimant que la
qualification reste une option ouverte entre la Guinée (3 points), le
Maroc et le Sénégal qui ne comptent qu’un seul point en deux
rencontres.

Du côté guinéen, on se dit heureux de cette victoire qui relance
l’équipe dans la course à la qualification et à la Coupe du monde.

« Plus que jamais, nous avons notre destin entre les mains et contre le
Maroc nous donnerons tout pour la qualification », a insisté Mohamed
Maléah Camara, le sélectionneur guinéen.

Dans la même catégorie