AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Les nouveaux lotissements suspendus dans le département de Séguéla ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE

CAN U17 : LES LIONCEAUX SUSPENDUS AUX LÈVRES DE LA CAF


  22 Avril      7        Sport (5519),

   

Dakar, 22 avr (APS) – L’équipe du Sénégal des moins de 17 ans attend fébrilement la décision de la CAF après la réserve émise sur deux joueurs guinéens supposés avoir changé d’identité.

En attendant ce verdict, le Sénégal est sorti de la CAN U17 aprés son match nul (0-0) contre le Cameroun, rencontre ponctuée par une série d’occasions manquées.

L’équipe dirigée par Malick Daff n’a pas réussi à s’imposer face à une équipe camerounaise pourtant remaniée dans les grandes parties alors que de l’autre côté, la Guinée a battu le Maroc 1-0, ce qui lui permet de conforter sa 2-ème place dans le groupe avec six points.

Sur le match du Sénégal qui avait besoin de gagner pour rassurer, c’est paradoxalement le Cameroun qui a pris le dessus en première période et marquant d’ailleurs un but logiquement refusé pour hors-jeu.

Les Lionceaux ont tenté d’exister par à-coups et dans les derniers instants de la première période, Aliou Baldé avait eu le ballon de l’ouverture du score.

Le temps d’arrêt qu’il a observé a permis au défenseur camerounais de revenir et de dégager la balle en catastrophe.

En deuxième période, il y a encore eu plus d’opportunités mais ni Pape Sarr et encore Aliou Baldé n’ont pu pousser le ballon au fond des filets.

SD/OID

Dans la même catégorie