ANGOP L’Angola perd encore une fois au tournoi qualificatif pour la CAN2021 ANGOP L’Angolaise Josefa Sacko distinguée en Belgique APS ALIOU CISSÉ SALUE ‘’L’AGRESSIVITÉ ET L’ENGAGEMENT’’ DES LIONS APS ALIOU CISSÉ SALUE ‘’L’AGRESSIVITÉ ET L’ENGAGEMENT’’ DES LIONS APS RIGOBERT SONG N’Y ARRIVE TOUJOURS PAS APS RIGOBERT SONG N’Y ARRIVE TOUJOURS PAS ANP Incarcération à Filingué du chef de file de l’opposition Hama amadou MAP Journée africaine de la statistique: les déplacements forcés en Afrique sous les projecteurs MAP Le Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité, un rendez-vous incontournable des décideurs engagés en Afrique MAP Ghana : découverte d’un nouveau gisement de pétrole de 1,2 milliard de barils

LE RECTEUR DE L’UCAD REÇOIT L’INSIGNE DE COMMANDEUR DE L’ORDRE DES PALMES ACADÉMIQUES FRANÇAISES


  22 Avril      1        Politics (5589),

   

Dakar, 22 avr (APS) – Le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le professeur Ibrahima Thioub, va recevoir, mardi à 18h30, l’insigne de Commandeur de l’Ordre des Palmes académiques de la République française, a appris l’APS.

La cérémonie aura pour cadre la Résidence de l’ambassadeur de France au Sénégal.  L’Ordre des Palmes Académiques est un ordre honorifique français, le plus ancien ordre honorifique des distinctions civiles. Le grade de Commandeur est le troisième grade desservi après celui de Chevalier et d’Officier.

Des personnalités sénégalaises comme l’ancien président de la République Léopold Sedar Senghor ont également reçu ce titre de Commandeur de l’Ordre des Palmes Académiques.

Cette distinction ’’rend hommage au rôle de Monsieur Ibrahima Thioub pour le développement des relations entre le Sénégal et la France dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche mais aussi dans le champ culturel », rapporte un communiqué de la représentation diplomatique française à Dakar.

Il fait noter que « ces actions communes avec les établissements français ont valu au recteur Ibrahima Thioub la distinction de Docteur Honoris causa de l’Université de Nantes (2012) et de Science Po Paris (2017) ».  La même source rappelle qu’entre 2008 et 2010, M. Thioub a été membre du conseil scientifique de l’Institut d’études avancées de Nantes dont il deviendra chercheur associé en 2010.

Le recteur de l’UCAD a été professeur invité de l’Université de Marne-la-Vallée, de Science Po Paris et de l’Université Paris VII.  Il fut, dès 1994, membre du Groupe de Recherche Enfermement et Incarcération en Afrique, au sein du Laboratoire « Les Sociétés dans l’Espace et le Temps » (SEDET) fondé par sa directrice de thèse, Catherine Coquery-Vidrovitch (Université Paris 7), historienne bien connue au Sénégal pour ses enseignements et ses recherches sur l’Afrique.

M. Thioub est par ailleurs Président du conseil scientifique du Musée des Civilisations Noires, institution qui entretient des liens étroits avec le Musée du Quai Branly, le Muséum d’histoire Naturelle de la Ville du Havre ou le Musée des armées (Invalides) qui ont prêté œuvres et objets lors de l’inauguration du MCN en décembre 2018.  Selon la représentation diplomatique, « invité par le Président de la République française Emmanuel Macron en mars 2018 lors de la concertation sur la langue française, le recteur Ibrahima Thioub avait alors défendu le rôle que jouent les Instituts Français pour son rayonnement tout en les appelant à encore plus d’ouverture auprès des populations ».

Dans la même catégorie