MAP M. Ramid appelle « Amnesty » à s’abstenir des rapports hâtifs ignorant les acquis du Maroc MAP En l’absence de preuves, le Maroc s’interroge sur le contexte du dernier rapport d’Amnesty International (M. Bourita) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Vers la création d’une chaire cacao pour relever les défis dans la filière AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : 279 nouveaux cas de guérison enregistrés en 24 heures MAP Les présidents des régions Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab dénoncent la propagande de l’Algérie et du « Polisario » sur les droits de l’Homme au Sahara MAP Le Royaume insiste pour qu’Amnesty International présente une réponse officielle concernant son rapport du 22 juin (gouvernement) MAP Niger : libération de dix humanitaires nigériens enlevés par des terroristes MAP Gabon : 100 millions USD de la BAD pour faire face aux effets de coronavirus MAP L’initiative marocaine d’autonomie, une base « réaliste » pour le règlement du conflit du Sahara (parlementaires nicaraguayens) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier ministre Gon Coulibaly de retour à Abidjan après un séjour médical en France

L’OMS lance le premier vaccin antipaludique au Malawi


  24 Avril      4        LeaderShip Feminin (5268), Society (17385),

   

Abidjan, 24 avr (AIP) – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est félicitée du lancement mardi par le Gouvernement du Malawi du premier vaccin antipaludique au monde dans le cadre d’un programme pilote historique.
« Ce pays est le premier des trois pays africains où le vaccin, connu sous le nom de RTS,S, sera mis à la disposition des enfants de moins de deux ans, le Ghana et le Kenya introduiront le vaccin dans les semaines à venir », a précisé l’OMS dans un communiqué.
Le paludisme reste l’une des maladies les plus meurtrières dans le monde, tuant un enfant toutes les deux minutes. La plupart de ces décès surviennent en Afrique, où plus de 250 000 enfants meurent de cette maladie chaque année.
« Nous avons constaté des gains énormes grâce aux moustiquaires et à d’autres mesures de lutte contre le paludisme au cours des 15 dernières années, mais les progrès ont stagné et même reculé dans certaines régions. Nous avons besoin de nouvelles solutions pour relancer la riposte contre le paludisme, et ce vaccin nous donne un outil prometteur pour y parvenir », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Le vaccin antipaludique pourrait sauver la vie de dizaines de milliers d’enfants. »
Après 30 ans de recherches, le RTS,S mis au point est le premier et le seul vaccin qui, , à ce jour, a démontré pouvoir réduire de manière significative le paludisme chez les enfants.
Dans les essais cliniques, ce vaccin a permis de prévenir environ quatre cas de paludisme sur 10, dont trois cas de paludisme grave potentiellement mortel.
Ce projet pilote de vaccination contre le paludisme vise à atteindre environ 360.000 enfants par an dans les trois pays.

kam

Dans la même catégorie