AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les forces de défense et de sécurité à Korhogo présentent leurs condoléances à la famille du Premier ministre AGP Guinée-Covid-19 : 88 nouveaux cas positifs pour un cumul de 5.969 cas confirmés de coronavirus GNA Ghanaian Christian leaders mourn Evangelist Morris Cerullo ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna

PLUS DE 390 ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS INSCRITS AU PROGRAMME « ENGLISH CONNECTS » (DIRECTEUR)


  29 Avril      2        Innovation (2473),

   

Dakar, 29 avr (APS) – Plus de 390 étudiants sénégalais bénéficient de la phase pilote du programme « English connects », initié par la Grande Bretagne dans trois pays d’Afrique de l’Ouest, a annoncé, lundi à Dakar, le directeur dudit programme, Kiros Langston.

’’Pour le moment, plus de 390 étudiants participent à la phase pilote de ce programme que nous comptons étendre pendant plusieurs années. Après cette phase pilote, on verra comment l’élargir pour permettre à beaucoup de jeunes sénégalais d’en bénéficier », a-t-il dit à des journalistes lors du lancement officiel de ce programme.

La cérémonie officielle a enregistré la participation du ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, et le ministre sénégalais de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne.

Il a indiqué que le programme « English connects » cible trois pays d’Afrique de l’Ouest, avec pour objectif de s’élargir aux dix autres de la sous-région, sans donner davantage de précisions.

Au Sénégal, a-t-il expliqué, « ce programme intervient dans la formation des formateurs, le soutien des ministères dans leur politique d’apprentissage en langue anglaise et le soutien des apprenants avec toute une gamme des ressources motivantes qu’ils utiliseront gratuitement pour améliorer leur anglais ».

« Nous sommes en partenariat avec l’UVS pour un programme innovant d’anglais en ligne qui a permis de connecter les étudiants sénégalais et britanniques », a-t-il ajouté.

« Notre apport dans ce programme est de mettre à profit notre expérience dans l’enseignement à distance », a pour sa part soutenu le coordonnateur de l’université virtuelle du Sénégal (UVS), Moussa Lô.

Il a par ailleurs réitéré leur engagement à œuvrer pour le suivi du programme en mettant à contribution les infrastructures et les savoirs de l’UVS.

Dans la même catégorie