NAN Rochas Foundation earmarks N1bn to tackle out of school children challenge AGP CHAN 2020/Préparation : La Guinée accueille le Maroc à Conakry AGP Guinée-Politique : Marche des Femmes infiltrée AGP Forum économique Russie/Afrique : La Guinée bien cotée AGP Guinée-Politique : Les acteurs sociopolitiques sommés de tenir un discours poli. MAP Colloque sur l’éducation sexuelle et reproductive au continent africain les 30 et 31 octobre à Rabat AIP Poutine ouvre le Sommet Russie-Afrique AIP Don de médicaments à l’hôpital général de Bingerville AIP Accord entre Poutine et Erdogan pour contrôler la frontière turco-syrienne AIP Le Premier ministre canadien Justin Trudeau rempile pour un second mandat

Ligue des Champions de la CAF: Le WAC puise dans son expérience pour venir à bout des Sud-Africains du Mamelodi Sundowns


  4 Mai      0        Sport (2644),

   

.-Par Abdelghani AOUIFIA-.

Pretoria – Le Wydad de Casablanca a dû puiser dans sa grande expérience africaine pour arracher un nul, samedi à Pretoria, face au redoutable club sud-africain du Mamelodi Sundowns et assurer sa qualification pour la finale de la Ligue des Champions de la CAF.

Devant un stade archi-comble, les Casablancais ont entamé le match sous le signe de la prudence, resserrant leurs lignes de défense, qui ont formé une véritable forteresse impénétrable autour du jeune et prometteur portier Mohamed-Reda Tagnaouti.
Conscient du danger que peuvent poser les joueurs vifs et rapides du Mamelodi Sundowns, le coach du WAC, Faouzi Benzerti, a déployé une stratégie intelligence, resserrant les lignes pour ne laisser aucun espace pour les adversaires.
Le rôle du milieu de terrain wydadi, conduit par Salaheddine Saidi, a été crucial dans le cadre de ce schéma qui allait s’avérer efficace lors de ce match capital.
Il a fallu attendre la onzième minute du jeu pour voir la première action dangereuse des brésiliens du Mamelodi Sundowns, qui ont failli ouvrir le score suite à un corner.
La défense casablancaise a fait montre d’énormément de calme et de vigilance pour étouffer dans l’œuf les tentatives de leurs adversaires du jour, soutenus par plus de 40.000 spectateurs, arborant les couleurs jaunes de leur club.
Les Premières 15 minutes étaient d’une extrême importance pour les protégés du Tunisien Benzerti, qui ont réussi à absorber la pression du Mamelodi qui cherchait scorer à tout prix un but synonyme de qualification pour la finale.
Durant le reste de la première période, les joueurs marocains ont continué à contrôler le milieu de terrain tout en essayant de lancer des attaques sporadiques restées sans danger pour le camp sud-africain.
Le même scénario s’est répété durant la deuxième période, les Sud-Africains tentant de relever la cadence du jeu dès la reprise. Beaucoup plus entreprenant en deuxième mi-temps, les joueurs du Mamelodi ne sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense très bien regroupée du WAC.
Ce système de jeu allait se poursuivre jusqu’au sifflet final de l’arbitre, proclamant la fin de la rencontre sur un nul blanc, un résultat qui propulse le club casablancais à la finale de la Ligue des Champions pour la deuxième fois depuis 2017.
«Nous avons montré aux gens qui disaient que notre victoire 2-1 au match-aller n’était pas suffisante, que nous sommes un équipe qui sait très bien gérer ses matches», explique à la MAP Moussa N’daw, entraineur-adjoint du Wydad.
«Les joueurs ont appliqué à la lettre les consignes qui leur ont été données durant toute cette semaine, à savoir de barrer toutes les voies qui mènent à la cage de Tagnaouiti», a ajouté N’daw, soulignant que les joueurs qui ont été choisis pour défendre les couleurs du WAC ce samedi ont rempli leur contrat.
Après cette qualification méritée, le club entamera les préparations pour la finale qui l’opposera aux Tunisiens de l’Espérance de Tunis, a ajouté N’Daw, soulignant que cette rencontre promettra d’être aussi dure eu égard à de nombreuses considérations.
Cette finale sera un véritable derby maghrébin pour la couronne africaine, a-t-il conclu. (MAP)

Dans la même catégorie