AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Elections 2020: Une campagne de sensibilisation pour l’enrôlement de la jeunesse féminine RHDP du V Baoulé lancée à Bouaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le maire de Jacqueville mise sur la sensibilisation pour épargner sa population de la Covid 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ – Covid-19 : Le ministre de la santé annonce une dotation en bavettes pour les fonctionnaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : Le président du Sénat encourage la recherche scientifique pour prévenir d’autres crises sanitaires AGP Guinée-Culture : Obsèques de l’artiste Mory Kanté mardi à Conakry. AGP Mamou-Société : Des citoyens à l’épreuve de la pénurie de viande. AGP Boké/Fête de Ramadan ; Surcharge de passagers sur les Moto taxis. AGP Mamou-COVID-19: Le port obligatoire de masques s’abandonne progressivement AGP Kindia/COVID-19 : le coordinateur régional du FNDC testé positif AGP Guinée-Covid-19 : 99 nouveaux cas positifs pour un total de 3.275 cas de coronavirus

CONGO: LANCEMENT OFFICIEL DU RECENSEMENT GÉNÉRAL DES ENTREPRISES DU CONGO


  6 Mai      0        Businesses (191), Economy (7596),

   

BRAZZAVILLE, 06 MAI (ACI) – La ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Mme Olga Ingrid Ghislaine Ebouka-Babackas, a procédé au lancement officiel du Recensement général des entreprises du Congo (Regec), en vue de produire un Système intégré des statistiques d’entreprises (Sise).

Cette investigation statistique qui consiste à recueillir des informations de toutes les unités économiques sur l’ensemble du territoire national, vise à identifier, localiser, dénombrer et à classifier les unités économiques installées sur tout le territoire national.

Ce répertoire de référence va également servir de base de sondage aux enquêtes d’entreprises, permettant d’actualiser et d’élaborer les indicateurs structurels et conjoncturels pour une meilleure prise de décisions.

Le Regec, a indiqué Mme Ebouka-Babackas, aura un double apport de la base de sondage. Sur le plan technique, il permettra de faciliter la migration du système de comptabilité nationale de 1993 (SCN93) vers le système de comptabilité nationale de 2008 (SCN2008). Sur le plan sectoriel, il aidera à concevoir une politique d’accompagnement des entreprises au Congo adapté reposant sur des données chiffrées fiables et actualisées.

Les résultats de ce recensement permettront, entre autres, de dresser les profils départementaux des activités économiques indispensables pour la mise en place d’une bonne politique de décentralisation au Congo grâce aux informations sur les potentialités de création de richesse par les entreprises dans chaque département. Ils aussi pour motifs de mettre à la disposition des décideurs et partenaires au développement des informations fiables et à jour sur les performances du tissu économique comme l’emploi, le chiffre d’affaires par branche d’activités, ainsi que de réaliser des enquêtes conjoncturelles pour suivre les progrès dans la mise en œuvre du Plan national de développement (Pnd) à travers différents indicateurs.

Parmi les unités de production concernées par ce recensement, figurent les boutiques, les salons de coiffure, les ateliers de couture, les garages auto et moto, les dépôts de planches, les usines, les établissements publics exerçant une activité marchande, les coopératives, les Groupements d’intérêts économiques (Gie) et les associations/Ong qui exercent formellement une activité.

Selon Mme Ebouka-Babackas, avec le Sise, le Congo pourra rejoindre les autres États qui suivent déjà la démographie de leurs entreprises (créations, modification et cessation) et réalisent avec un véritable succès des actions de planification économique en lien avec le secteur privé.

Elle a demandé aux responsables des unités de production de recevoir les agents recenseurs et de mettre à leur disposition toutes les informations requises. En outre, elle a appelé le personnel au respect de l’éthique professionnelle. «Cette opération exige la mobilisation d’un personnel important des services centraux et des directions départementales de l’Institut national de la statistique (Ins), mais aussi des experts et agents ponctuels», a-t-elle insisté.

De même, elle a interpellé les autorités locales, civiles et militaires à faciliter le travail des agents de terrain, rappelant ainsi l’importance de cette première investigation statistique.

Après les travaux préparatoires, au cours de cette année, succèderont plusieurs étapes, notamment les travaux cartographiques, la sensibilisation, la collecte des données, l’exploitation des données, l’analyse, la publication, la dissémination et l’archivage, a-t-on précisé.

Dans la même catégorie