MAP SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside à Casablanca la cérémonie du 30ème anniversaire de l’Association Al-Ihssane GNA Former President Kufuor receives award for agricultural successes GNA President Akufo-Addo commissions first indigenous gas for Karpowership GNA NPP Women’s Wing expresses gratitude to President GNA COPCEF launched to provide access to quality tertiary education APS SOCIÉTÉ NATIONALE, MOYENS TECHNIQUES ET FINANCIERS : LES DÉPUTÉS PORTENT LE COMBAT DE L’APS APS LES DÉPUTÉS RAPPELLENT LA NÉCESSITÉ D’UN STATUT POUR LES ARTISTES APS COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE : MOUSSA BALDÉ EN APPELLE AU PATRIOTISME ÉCONOMIQUE AGP Sports-Football : Le Président Dénis Sassou-Nguesso reçu en grande pompe par le Real à Bernabeu AGP Conakry-Gouvernance locale : Un site web pour la mairie de Kaloum

Côte d’Ivoire / Des ingénieurs et chercheurs s’initient à l’Internet des objets à l’ESATIC


  10 Mai      0        Diplomatie (0),

   

Abidjan, 10 mai (AIP) – Des ingénieurs et chercheurs se sont initiés à l’Internet des objets (IoT) et l’Intelligence artificielle (IA), lors du séminaire scientifique organisé du mercredi au vendredi, à l’Ecole supérieure africaine des TIC (ESATIC).

Placé sous le thème « IoT et intelligence artificielle: nouvel horizon du décisionnel », cette rencontre des professionnels des TIC vise à créer un cadre de collaboration entre les structures de recherches et les entreprises autour des questions associées de l’IoT et (IA).

« IO et IA participent également à donner une nouvelle vision de la performance économique de l’entreprise. Il importe par conséquent que les entreprises se l’approprient afin d’en faire des instruments au service de leur développement », a indiqué jeudi, le représentant du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Djoman Henri, à la cérémonie d’ouverture officielle.

Le directeur général de l’ESATIC, Adama Konaté, a saisi cette occasion pour lancer un appel aux entreprises de tous les secteurs pour qu’elles viennent les « challenger » en leur proposant des termes de recherches, en impliquant leurs enseignants dans la réflexion et le développement de leurs entreprises.

« Nous en profiterons pour nous instruire sur les modalités d’évaluation des enseignants-chercheurs et des institutions académiques selon le référentiel du CAMES », a-t-il dit.

Des panels, des conférences plénières, des séances de présentations des travaux de recherches ou d’étudiants et des formations ont meublé ce séminaire scientifique qui est à sa deuxième édition après celle de 2017.

Dans la même catégorie